FESTIVAL DE CRÉATION RADIOPHONIQUE – LONGUEUR D’ONDES À BREST


FESTIVAL LONGUEUR D’ONDES À BREST

affiche
Pour la quatrième édition consécutive, Longueur d’ondes se fait le relais de la Semaine du son à Brest (du 27 janvier au 9 février). Mus par l’envie de soutenir cet événement national dont l’objectif est de sensibiliser le public et tous les acteurs de la société à l’importance des sons et à la qualité de notre environnement sonore, nous proposeronsdeux rencontres en amont du festival.

  • La synthèse vocale avec Olivier Rosec 
    Sans nous en rendre compte, nous côtoyons des voix de synthèse tous les jours : serveur vocal, jeu vidéo, cours en ligne, GPS, etc. On les retrouve désormais dans le domaine de la santé (création de prothèse vocale), de l’éducation (matériel d’entraînement à la lecture) ou pour répondre aux problèmes d’accessibilité (navigation vocale sur internet pour les mal-voyants ou les illettrés). Les domaines d’application sont de plus en plus nombreux et la technologie de plus en plus performante.
    avec Olivier Rosec, co-fondateur et directeur recherche et développement de la société Voxygen située dans les Côtes d’Armor, spécialisée dans la synthèse vocale de dernière génération.
    faculté Victor Segalen, mercredi 5 février à 18h30
  • Le paysage sonore par Didier Tallec 
    Écouter les sons qui nous entourent, sortir des studios et enregistrer le paysage avec des micros : c’est le Field Recording . Une pratique qui demande des moyens techniques particuliers, mais qui s’accompagne surtout d’une réflexion sur notre environnement sonore. Quels sons nous accompagnent ? Quels sont ceux qui nous parasitent ? Qu’est-ce que les sons nous racontent ? Quelles impressions en avons-nous ?
    Didier Tallec, artiste multimédia et amoureux des jardins, nous exposera à travers sa dernière création Wire Drawing, la manière dont il saisit et cultive la matière sonore.
    faculté Victor Segalen, jeudi 6 février à 18h30 

Les rencontres au long cours

  • Fabienne Sintes est revenue de Washington où pendant 6 ans elle a été correspondante pour Radio France. Nous l’accueillerons pour la deuxième fois à Longueur d’ondes, afin d’évoquer avec elle son parcours de journaliste et sa nouvelle vie à la Matinale de France Info.
    auditorium du musée, vendredi 14 février à 15h30
  • Jérôme Garcin, la plume en chef du Masque sera aussi des nôtres.
    petit théâtre du Quartz, vendredi 14 février à 19h30
  • Laure Adler, productrice des émissions Hors-champs sur France Culture et Studio théâtre sur France Inter, dialoguera avec Marc Voinchet sur son parcours en radio et plus spécifiquement sur l’art de l’entretien.
    méridienne du Quartz, samedi 15 février à 11h30
  • Daniel Mermet viendra échanger avec nous sur presque 30 ans de radio, et la diversité des reportages qu’il a produits, marqués par son ton, aujourd’hui reconnaissable entre tous.
    petit théâtre du Quartz, samedi 15 février vers 20h30
  • Avec Thomas Baumgartner, il sera question de révolution numérique sans aucun doute, de création très certainement, d’un parcours singulier dans et pour une radio qui s’invente quotidiennement…
    auditorium du musée, dimanche 16 février à 12h

Séances d’écoute & Prix Longueur d’ondes

  • Les séances d’écoute
    Il s’agira une nouvelle fois de faire le noir, d’écouter des sons, de se laisser porter… Un auditorium confortable, une chambre noire bien douillette, un mélange des genres – archives, fictions, documentaires –, des univers et autant d’imaginaires.
    Cette année, autour du nombre 11, des archives ont été sélectionnées dans les fonds de l’Ina. Un florilège d’extraits d’émissions, de brèves journalistiques allant d’Apollon XI aux artisans du XIe arrondissement, sans oublier Louis XI…
    chambre noire et auditorium du musée – jeudi 13 de 10h à 17h30, vendredi 14 de 10h à 18h et dimanche 16 février de 10h à 19h
  • Les œuvres sélectionnées pour le Prix Longueur d’ondes feront l’objet d’une diffusion dans le cadre d’uneprogrammation spéciale pendant toute la journée du samedi 15 février (à partir de 9h30) dans une salle du Quartz dédiée à cet événement. Nous veillerons à favoriser l’échange entre les producteurs concourant pour le Prix de la création radiophonique présents au festival et le public.
  • Enfin, la remise des Prix de la création radiophonique se tiendra à l’issue de cette journée d’écoute, vers 19h30.

Autour du documentaire

  • Carte blanche à la Scam
    Frederick Wiseman sera cette année l’invité de la Scam.
    Documentariste de renom, il s’est concentré sur les grandes institutions américaines. Récemment, c’est à l’Opéra Garnier qu’il a porté tout son intérêt en réalisant La Danse, le ballet de l’Opéra de Paris et au célèbre cabaret parisien Crazy Horse.
    petit théâtre du Quartz, samedi 15 février à 14h
    À l’issue de la séance au Quartz, At Berkeley le dernier né des films de Frederick Wiseman sera diffusé en avant-première !
    cinéma Les Studios, samedi 15 février à 17h
  • Hommage à Jean Couturier
    En compagnie d’Irène Omélianenko, conseillère de programme au documentaire et à la création sonore pour France Culture et du réalisateur et producteur Alexandre Plank, nous reviendrons sur l’œuvre de Jean Couturier, producteur, réalisateur, metteur en scène et poète radiophonique, disparu en 2010.
    auditorium du musée, dimanche 16 février à 10h
  • Rencontres
    • Christophe Rault, créateur sonore, documentariste, musicien et cofondateur d’Arte Radio, a reçu en 2013, avec sa collaboratrice Fabienne Laumonier, le Prix de la création radiophonique Longueur d’ondes pour leur série documentaire J’aime pas l’école. Il échangera, le temps d’un séminaire, sur son parcours de documentariste…
      faculté Victor Segalen, vendredi 14 février à 11h30
    • Nous reviendrons avec Baptiste Etchegaray sur le format “shot” de ses séries documentaires et particulièrement sur sa chronique quotidienne Les corps intermédiaires qui a transformé notre été en saison des amours.
      méridienne du Quartz, samedi 15 février à 16h
    • On pourrait dire d’Olivier Minot – “Combi” dans le collectif Mégacombi –, à la fois producteur de documentaires pour France Culture et auteur indépendant diffusé sur différents médias (FM et web), qu’il tient une place atypique dans la radio d’aujourd’hui. Un tour d’horizon de son parcours du collège aux Pieds sur terre.
      galerie du CAP, samedi 15 février à 16h
    • Nous pouvons vous annoncer la venue d’Olivier Chaumelle qui a sévi cet été sur France Culture, accompagné de la réalisatrice Nathalie Battus. Nul ne sait encore s’ils se déplaceront en auto-stop
      auditorium du musée, dimanche 16 février à 16h

À la fac

Expériences sonores

  • En multicanal
    À l’initiative d’Hervé Déjardin, ingénieur du son à Radio France, vous pourrez découvrir Regarder aux vitres du train de Laure Bollinger, lors d’une écoute en multicanal au cinéma Les Studios, en présence de la créatrice. L’occasion de présenter les avancées du « son surround ».
    Le samedi, Hervé Déjardin et Bergame Périaux programmeront tous deux les Impromptus en 5.1 et accompagneront Jean-Marc Duchenne, compositeur de musique électroacoustique, lors d’une rencontre avec le public, en partenariat avec le Club Ina Expert.
    cinéma Les Studios, jeudi 13 février à 20h30
    galerie du CAP – Le Quartz, samedi 15 février à partir de 10h30
  • La pluie fait surgir
    Créatrice sonore, Hélène Magne s’est inspirée de la vie de la violoncelliste anglaise Jacqueline du Pré (1945-1987) pour évoquer à quatre voix le parcours de cette jeune femme prodige et passionnée. Alors qu’elle jouait le concerto pour violoncelle de Elgar comme personne, elle a été touchée très jeune par une maladie qui l’a petit à petit immobilisée et empêchée d’exercer son art.
    La pluie fait surgir s’écoute dans la pénombre, ou presque : éclairés par de légers faisceaux, des objets apparaissent, qui entrent en écho avec le récit d’une vie qui semble avoir été inventée pour exprimer à la fois beauté extatique et tragédie.
    Le Quartz – salle de presse, samedi 15 février vers 11h
  • En binaural
    Découvrez le binaural en compagnie de Lucie Hardoin, ingénieur du son, qui vous propose un atelier de découverte sonore et sensible autour de cette technique de prise de son et de synthèse 3D. Pour une immersion dans le monde des sons…
    Le Quartz – salle de presse, samedi 15 février à 14h et à 15h / 2 ateliers de 45 min pour 12 personnes – sur inscription au 02 98 49 00 15
  • Paris-Carlotti – Planète Italie
    Le Centre d’art contemporain de Brest propose en partenariat avec Longueur d’ondes une programmation en écho au festival. Invitée par Passerelle, la plasticienne Cécile Paris invite à son tour Barbara Carlotti, chanteuse et productrice de l’émission Cosmic Fantaisie sur France Inter, à la rejoindre pour une proposition à la croisée de la performance, de l’exercice de l’entretien et de la critique d’art.
    Centre d’art contemporain Passerelle, samedi 15 février à 14h
  • Les Voix de la danse
    Montage d’archives radiophoniques de l’InaLes Voix de la danse nous invitent à une écoute de la danse et des danseurs accompagnée par la chorégraphe, interprète et chercheuse Claude Sorin. Paradoxe empli de découvertes, la radio donne à la danse le pouvoir d’ouvrir la voix : celle du chorégraphe qui restitue son parcours, qui nous offre ses questionnements, mais aussi celle qui donne à entendre l’intimité des corps à l’œuvre.
    Le Quartz – salle de presse, samedi 15 février à 16h
  • Électroacoustique en jeu
  • Concert acousmatique
    Pour la deuxième année consécutive, Longueur d’ondes est partenaire d’un échange autour de lamusique électroacoustique entre le Conservatoire de musique, de danse et d’art dramatique de Brest et le Conservatoire de Pantin (CRD).
    Les élèves des classes de Noémie Sprenger et de Christine Groult proposeront un concert en deux temps, entre improvisation et morceaux choisis.
  • Faso_Nord, une saison au Sahel 
    Par la suite, Hughes Germain présentera Faso_Nord, une saison au Sahel , création sonore et vidéo en quadriphonie.
    Hughes Germain s’est rendu aux portes du Sahel, au-delà de Gorom-Gorom, au Nord du Burkina Faso. Il y a découvert un autre paysage sonore où les influences du désert sont déterminantes.

    Une programmation conjointe du Conservatoire de Brest et du festival Longueur d’ondes
    auditorium du Conservatoire, samedi 15 février à partir de 16h30

  • Un tramway nommé plaisirs
    La Nuit de la radio de la Scam dans le tram
    Embarquez pour une expérience inédite : prenez place à bord, muni d’un casque et sillonnez la ville by night en écoutant un programme d’archives de l’Ina intitulé « Ô plaisirs ».
    samedi 15 février à 18h, rendez-vous dans le hall du Quartz à 17h30 pour la remise des casques / sur réservation au 02 98 49 00 15
  • … et des installations sonores
  • Chroniques [Br]estivales
    L’espace est un doute : il me faut sans cesse le marquer, le désigner ; il n’est jamais à moi, il ne m’est jamais donné, il faut que j’en fasse la conquête.
    En écho à cet extrait d’Espèces d’espaces de Georges Perec, Agathe Simenel est partie à la rencontre des gens d’ici : chauffeur de taxi, jardinier ou graffeur, ils lui ont fait part de leur rapport à l’espace, à leur ville.
    Parvis du Quartz, vendredi 14 et samedi 15 février
  • Dans la ville
    Brest comme vous ne l’avez jamais entendue. Bibliothèque du CRBC, Tour Tanguy, église Saint-Louis…
    Laissez-vous guider par Cécile Debove pour un parcours sonore panoramique.
    départ du musée et du Quartz, vendredi 14 et samedi 15 février / réservation nécessaire à l’accueil du festival et par téléphone au 02 98 49 00 15
  • ExposiSON CoBrA
    Pour Longueur d’ondes 2014, la responsable de l’artothèque, Vanessa Che, en collaboration avec l’équipe du festival, a imaginé l’ExposiSon CoBrA.
    Le mouvement CoBrA (Copenhague, Bruxelles, Amsterdam), initié par des artistes-peintres tels que Karel Appel et Corneille, est un courant né après-guerre. Ses fondateurs rejettent la culture rationaliste européenne et aspirent à une expression créatrice comme langage universel. Ils invoquent alors les expressions primitives comme l’art préhistorique, l’art populaire médiéval, l’art naïf, ou encore les créations des enfants ou des handicapés mentaux.
    À partir des œuvres de six membres du mouvement, l’équipe de Longueur d’ondes a procédé à une sélection unissant archives de l’Ina et créations radiophoniques variées, qui leur feront écho.
    salle d’exposition temporaire du Musée des beaux-arts – en amont, pendant et au-delà du festival

Le jeune public

  • Jardin d’éveil numérique – Paysages sonores
    une proposition de Françoise Anger, artiste plasticienne et psychomotricienne, membre de l’association Mixage Fou, à destination du très jeune public (de 0 à 3 ans).
    Des peluches sonores pour stimuler à la fois le sens du toucher, de l’audition, de l’imagination, de la vue, les sensations de vibration…
    Le Quartz – salle de presse, samedi 15 février
    10h-10h20 : de la naissance à 11 mois
    10h30-11h : de 1 à 3 ans
    sur inscription au 02 98 49 00 15
  • Séance d’écoute jeune public
    une sélection de créations radiophoniques « jeunesse » pour permettre aux plus jeunes de découvrir la magie de l’écoute dans le noir et le cinéma pour l’oreille. La séance sera présentée par un membre de Longueur d’ondes.
    Le Quartz – salle de presse, samedi 15 février de 11h à 11h45

Yves Robic, créateur sonore, musicien et réalisateur radio, lauréat du Prix de la création radiophonique Longueur d’ondes en 2011, pour Entre les lignes produit par l’acsr, sera à nos côtés pour deux rencontres-écoutes à l’orée du festival.

  • Aux anges
    une soirée tout en radio dans un bistrot de campagne, situé à Quelven, non loin de Rostrenen où Yves Robic a en partie réalisé les enregistrements de son documentaire Entre les lignes. La radio locale et associative Radio Bro Gwened située à Pontivy, proposera une émission en direct.
    café Aux anges, Quelven – Guern (56), samedi 8 février à partir de 18h
  • À la Médiathèque de Saint Marc
    une rencontre-écoute d’Entre les lignes en présence d’Yves Robic
    Médiathèque de Saint-Marc, Brest, mardi 11 février à 18h30

Et puisqu’Yves Robic a été tenté par l’idée de séjourner à Brest, nous lui avons proposé de réaliser une résidence de travail du 9 au 15 février.
Nous vous invitons d’ores et déjà à venir partager avec lui l’écoute d’une matière sonore en devenir, fruit de quelques jours de réflexion, d’écriture, de prise de son, de montage…
Chambre noire du musée, vendredi 14 février à 17h

SITE DU FESTIVAL

Publicités

A propos Desartsonnants

Promeneur écoutant, paysagiste sonore, spécialiste des arts sonores, concepteur sonore, curator, conférencier
Cet article, publié dans festival, radiophonie, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s