SILENCE(S)


See on Scoop.itDESARTSONNANTS – Gilles Malatray – Vers un art du paysage sonore

SILENCE(S)
Beaucoup de choses ont déjà été dites sur le silence. Il faut d’ailleurs absolument lire et entendre John Cage à ce sujet.
Néanmoins, on a encore envie d’en chercher les contours, les mots, les limites, les couleurs, les matières ou non matières, qui pourraient le faire vivre.
Ainsi on penserait à :
Une atténuation (quasi totale) du bruit ?
Une absence relative de choses écoutables ?
Une pause dans un monde de bru(i)t ?
Une composante vitale de la rythmique ?
Une couleur auriculaire ?
Un indice de mort ?
Une sagesse dorée ?
Une rupture de flux vibratoires ?
Un creux, voire un vide, comme un accident dans l’écoute ?
Le calme avant la tempête ?
Une énergie acoustique qui n’aurait pas vu le jour ?
Le repos, ou l’angoisse, de l’oreille ?
Le faire-valoir du son ?
Une impression de nuit, ou d’autres ambiance apaisées ?
Un non-dit qui en dirait long ?
Une communication rompue ?
L’attribut d’un mime ?
Des choses que l’on ne voudrait pas entendre ?
L’après musique ?
Un paysage sonore des plus minimalistes ?
Un état indéfinissable dans une absence intrinsèque ?

Publicités

A propos Desartsonnants

Promeneur écoutant, paysagiste sonore, spécialiste des arts sonores, concepteur sonore, curator, conférencier
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s