APPEL À CONTRIBTION – COLLOQUES « BRUITS » –


Appel à contributions : Colloque « Bruits »

 

logo-labo

 

 

 

English version after

Dans le cadre du programme de recherche transversal en Arts Sonoresde l’Institut ACTE (Sorbonne Paris 1 & CNRS), et en partenariat avec l’ENS Louis-Lumière, un colloque est organisé les 4 et 5 décembre 2014 à la Cité du Cinéma : BRUITS.

Certaines créations environnementales ou « installationnistes », de même que certaines performances ou concerts, ont thématisé la question du bruit en tant qu’il serait la face ambivalente de la musique et de tous les sons organisés pour la communication et le plaisir esthétique. Le bruit, entendu comme « l’informe sonore » par référence à Georges Bataille (« Informe », in documents 7, décembre 1929), peut ainsi avoir une valeur performative équivalant à interdire l’assimilation « esthétique » des objets rangés sous ce registre par l’altération des grilles et structures de réception d’expositions ou de spectacles. Il est alors le symbole même de l’informe, de l’invérifiable et du non hiérarchisé. Ce colloque s’appliquera à en déterminer les matières et les techniques, les formes, les fonctions et les usages, y compris dans un contexte culturellement administré, et avec une approche plurielle que traduit le pluriel du titre.

Le colloque sera organisé en demi-journées suivant des thématiques transversales favorisant l’interdisciplinarité. La partie scientifique sera accompagnée d’expositions, de performances et d’ateliers.

Thématiques indicatives

Les quatre grands axes proposés ci-dessous exposent un plan de travail simplement indicatif, dont l’architecture évoluera en fonction des propositions reçues.

Le premier axe s’attacherait à saisir le bruit dans sa résistance aussi bien à la volonté de système qu’aux stratégies taxinomiques, envisageant sa perturbation potentielle des expériences : impuretés, mélanges, excès, rumeurs et dissonances…

Le second axe aborderait l’histoire du bruit jusqu’à ses manifestations contemporaines, notamment du point de vue de ses fonctions symboliques, de ses régimes sensibles et de ses enjeux politiques, voire économiques, qu’il soit repoussé, filtré, accepté, réifié, ou encore essentialisé, compris comme anti-modèle musical ou adopté comme attitude.

Le troisième axe ferait place aux désordres de toutes sortes, aux nouvelles poïétiques du bruit, là où il fait question et nourrit, soutient ou façonne les œuvres, de la Noise, du Grindcore, de l’Indus aux musiques expérimentales et improvisées et aux performances bruitistes : configurations inclassables et hors-norme par fictions, détournements, jeux, détours, destructions…

Le quatrième axe proposerait une approche écologique du bruit dans ses rapports au lieu, ses liens avec l’architecture, l’environnement et la nature, avec la société, la subjectivité et, plus généralement, comme ce qui fait lien entre musique, son et monde : bruit de fond de la culture, archives sonores, field recording

Les propositions de contributions attendues peuvent être des conférences, des installations ou des performances. Elles doivent être formalisées par un résumé d’au maximum une page accompagné d’une courte biographie de l’auteur (une simple mention à l’adresse électronique d’un site ne sera pas prise en compte), d’une fiche technique (pour les installations et les performances) comportant tous les liens nécessaires à la bonne compréhension du projet (site, documents visuels et sonores de la pièce proposée), et doivent mentionner l’éventuelle nécessité d’un transport ou d’un hébergement.

Elles doivent être envoyées à Gérard L. Pelé à l’adresse suivante :

Gerard.Pele(at)univ-paris1(dot)fr 

(le programme commencera à être composé à partir du 31 mars 2014).

Une publication des « actes » du colloque est prévue dans le courant de l’année 2015, incluant les articles issus des conférences et la documentation des installations et des performances. Les contributions qui n’auront pu être programmées dans le colloque, mais qui auront été remarquées par notre comité scientifique seront publiées dans le cadre de la revue numérique L’Autre musique n° 4 (parution premier semestre 2015) et, éventuellement, en version papier en complément des actes du colloque ; sachant que la publication numérique a l’avantage de pouvoir inclure des audiogrammes, des vidéogrammes ou d’autres formes multimédia et interactives.

Comité scientifique du colloque

François Bonnet, Membre du GRM / INA, membre de l’Institut ACTE, enseignant à Paris 1

Frédéric Mathevet, Artiste plasticien et sonore, membre de l’Institut ACTE, fondateur de la revue LAM, enseignant en art

Célio Paillard, Artiste chercheur, membre de l’Institut ACTE, fondateur de la revue LAM, enseignant en art

Gérard L. Pelé, Directeur du programme transversal en Arts Sonores de l’Institut ACTE, Professeur des Universités à l’ENS Louis-Lumière

Matthieu Saladin, Directeur de la rédaction de la revue TACET, membre de l’Institut ACTE, professeur à la Haute École des Arts du Rhin

Hélène Singer, Artiste plasticienne, membre de l’Institut ACTE, enseignante en art à Paris 1 et à l’Université de Lille

 

Call for Contributions: Bruits (Noises)

 

Within the framework of the transversal research program in sound arts at the Institut ACTE (Sorbonne Paris 1 & CNRS), and in partnership with the ENS Louis-Lumière, a conference is being organized for December 4 and 5, 2014, at the Cité du Cinéma: BRUITS(NOISES).

Certain environmental or “installationist” creations, along with certain performances or concerts, have thematized the question of noise, presenting it as the ambivalent aspect of music and of all sounds organized for communication and aesthetic pleasure. Noise, understood as the “sonic unformed,” in allusion to Georges Bataille (“Informe,” documents 7, December 1929), can thus have a performative value that amounts to preventing the “aesthetic” assimilation of the objects classified under that rubric by altering the grids and structures for the reception of exhibitions or shows. Noise is then the very symbol of the unformed, the unverifiable, the non-hierarchized. This conference will seek to determine its subjects and techniques, its forms, functions, and uses, including those within a culturally administered context, with a plural approach that reflects the plural usage in the title.

The conference will be organized in half-days devoted to transversal themes that promote interdisciplinarity. The scholarly facet will be accompanied by exhibitions, performances, and workshops.

Prospective Themes

The four general lines of inquiry described below sketch out a tentative work plan, whose architecture will evolve in light of the proposals received.

  • The first line would endeavor to grasp noise in terms of its resistance not only to the urge for systematization but also to taxonomic strategies, considering its potential disruption of these efforts through impurities, mixtures, excesses, rumblings, and dissonances…
  • The second line would address the history of noise up to its contemporary manifestations, particularly from the perspective of its symbolic functions, its sensible regimes, and its political or even economic stakes, whether it is filtered, accepted, reified, or even essentialized, either as a musical anti-model or an adopted stance.

  • The third line would encompass all types of disorder—ranging from the new poietics of noise, where noise is the central feature that feeds, supports, or fashions the works; to the musical genres of noise, grindcore, or industrial; and to experimental and improvised musics and noise performances: configurations outside the norm, escaping all classification by virtue of their fictions, diversions, games, detours, destructions.

  • The fourth line would propose an ecological approach to noise in its relations to place; its connections not only with architecture, the environment, and nature but also with society and subjectivity; and, more generally, its essence as the link between music, sound, and the world: the background noise of civilization; sound archives; field recordings.

Contributions may be in the form of lectures, installations, or performances. The formal proposal must consist of a summary of no more than one page, accompanied by a short biography of the author (a website address alone will not suffice) and a list of technical specifications (for installations and performances) containing all the links necessary to give a full understanding of the project (website, visual and sound documents of the proposed piece); it should also note any potential requirement for transportation or lodging.

These materials should be emailed to Gérard L. Pelé at the following address Gerard.Pele@univ-paris1.fr (program selections will begin on March 31, 2014).

Proceedings of the conference are expected to be published in 2015; the publication will include articles drawn from the lectures and documentation of the installations and performances. Contributions selected by the academic committee that could not be included in the conference will be published in the online journal L’Autre musique, no. 4 (to appear in the first half of 2015), and possibly in print as a complement to the conference proceedings; note that the digital publication will allow inclusion of audio and video, as well as other interactive, multimedia forms.

Conference Academic Committee

François Bonnet, member of GRM / INA, member of the Institut ACTE, teacher at Paris 1

Frédéric Mathevet, visual and sound artist, member of the Institut ACTE, founder of the journal LAM, art teacher

Célio Paillard, artist researcher, member of the Institut ACTE, founder of the journal LAM, art teacher

Gérard L. Pelé, director of the transversal program in sound arts at the Institut ACTE, university professor at the ENS Louis-Lumière

Matthieu Saladin, editorial director of the journal TACET, member of the Institut ACTE, professor at the Haute École des Arts du Rhin

Hélène Singer, visual artist, member of the Institut ACTE, art teacher at Paris 1 and at the Université de Lille

 

 

 

Publicités

A propos Desartsonnants

Promeneur écoutant, paysagiste sonore, spécialiste des arts sonores, concepteur sonore, curator, conférencier
Cet article, publié dans Appel à participation, colloque, création sonore, ecologie sonore, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s