LE FESTIVAL MUSIQUES EN SCÈNE DANS LE NUAGE


LE FESTIVAL MUSIQUES EN SCÈNE

DANS LE NUAGE

HEINER-AFFICHELa civilisation de la haute technologie, le marché mondial, la sphère médiatique numérique s’organisent désormais selon un nouveau modèle : l’«informatique en nuages ». Tel un fluide vital, les composantes numériques se trouvent partout dans nos sociétés. Elles circulent dans les réseaux, s’affichent sur les écrans, s’écoutent sur les téléphones mobiles… Nous sommes entrés dans l’ère des réseaux, des petits groupes, et vivons à l’heure des rassemblements éphémères et effervescents. Derrière la société de masse, qui a longtemps défini l’une des formes de la modernité, se profilent les nouvelles figures d’une socialité exubérante et polymorphe dont l’artiste livre à sa façon les premiers contours. De longue date, l’artiste a en effet cherché à briser l’individualité de ses pratiques.

HEINER GOEBBELS, ARTISTE INVITÉ

C’est particulièrement vrai pour Heiner Goebbels, l’artiste invité de la prochaine édition du festival, dont le travail à la croisée de toutes les pratiques artistiques, reste un modèle du genre. La Biennale Musiques en Scène 2014 portera la marque de multiples décloisonnements non seulement dans la relation de la musique aux autres displines (théâtre, danse, arts plastiques…), mais aussi dans son rapport au public.

UNE UTOPIE PARTAGÉE

En faisant ainsi la démonstration que la musique, dans ce qu’elle a de plus moderne, n’est pas réservée à un petit cercle d’initiés, les principales institutions rhône-alpines, en association avec la Biennale, nourrissent un désir commun, celui de porter ensemble l’excellence et l’émotion au plus près d’un large public. Ensemble, elles font montre de leur aspiration commune à un meilleur partage du patrimoine contemporain dans ce qu’il a de plus utopique.

Damien Pousset
Délégué artistique de la Biennale Musiques en Scène

UNE BIENNALE PARTICIPATIVE

Le département Recherche de Grame associé à Christophe Lebreton, a développé pour la Biennale deux projets liés aux nouvelles technologies et arts numériques :

Le jardin des songes

Participez à l’installation de Jean-Baptiste Barrière en déposant vos rêves :

– sur le site web
www.jardindessonges.org
– in situ aux musées Gadagne ou à l’Office du Tourisme de Lyon, place Bellecour.

Concert participatif de téléphones portables

Venez répéter une symphonie pour téléphones portables, le temps de 2 week-ends avec un chef d’orchestre non virtuel ! Inscriptions et renseignements ici
(télécharger version PDF)

En remerciement, un Pass Biennale vous sera offert !

Mais aussi :

Concert Visages

« Mozaïque de visages sonores »

En vue de cette première lyonnaise du spectacle Visage de Quentin Dubois, l’Ensemble Tactus vous convie à participer à la réalisation d’une mosaïque de visages sous la forme d’une bande sonore qui sera diffusée en live lors de la représentation.

Envoyez vos descriptions audio d’un visage pour le concert de l’ensemble Tactus avant le 15 février à tactus.percussion@gmail.com
Pour plus d’informations, cliquez ici.

Site et programes BMES2014

Publicités

A propos Desartsonnants

Promeneur écoutant, paysagiste sonore, spécialiste des arts sonores, concepteur sonore, curator, conférencier
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s