Festival Résonances, retour sur sons


Festival Résonances, retour sur sons

resonances-2014-bandeau-week-end

De retour de Belgique, pour des balades sonores en Brabant Wallon, Desartsonnants, s’il n’a pas tout vu et entendu de cette première édition du festival Résonnances, souhaite néanmoins revenir sur une belle expérience sonore.

Tout d’abord, la découverte des centres culturels, dont le fonctionnement en réseau, notamment en milieu rural, ne trouve pas d’équivalent en France, et permet, au travers ses structures de proximité et ses équipes dynamiques, de mailler efficacement un territoire culturel, ici en Brabant Wallon.

Deuxième découverte, la douceur et la variété des paysages vallonés, et non, la Belgique n’est pas qu’un plat pays, elle offre de belles dénivellés au promeneur écoutant, au sein de sites verdoyants qui composent le Brabant Wallon. Sans parler de la chaleur de l’accueil de ses habitants et des acteurs culturels locaux.

Quand à la programmation, signée Transcultures, elle reste égale à elle-même, affichant ses convictions à défendre la diversité de la création sonore contemporaine, présentant ainsi un large pan des arts sonores au travers des expositions, conférences, concerts, installations, parcours d’écoute, ateliers pédagogiques, performances…

Un point fort et central, l’exposition proposée à l’Ecole des Arts de Braine l’Alleud, tout au long du festival, présentant des artistes que pour la plupart je connais et apprécie, avec par exemple Rodolphe Alexis, Arnaud Eekhout, Perrine Joveniaux et Stépkane Kosik, Mauro Venturi… Ludique, diversifiée, cette exposition, les artistes et leurs œuvres, illustrent clairement au public même néophyte, les croisements, les interdisciplinarités, plastiques, sonores, les aspects Transmédiales comme diraient nos voisins allemands.

Côté pédagogiques, des conférences, notamment de Philippe Franck et Sébastien Biset, posaient des jalons historiques et esthétiques sur les grands courants des arts sonores.

Les arts sonores ne se cantonnent pour autant pas à l’abri des salles d’exposition. Les déambulations sonores, donc Géosonic, parcours audioguidé et géolocalidé de l’ami Jérome Poidevin et les promenades, à oreilles nues, nommées  localement de balades silencieuses, une fois n’est pas coutume, par un certain Desartsonnants, ont amené à travers villes et champs, les promeneurs écoutants à (ré)écouter leur environnement.

Des formes mixtes, telles Livescape de Perrine Joveniaux et Stephane Kosik, entre installation et concerts performances, montrent de nouvelles émergences d’œuvres où nature, dispositifs électriques et musiciens en chair et en os dialoguent de concert. La lutherie sauvage était aussi représenté, avec le formidable bricophoniste maître de la pataphonie Max Vandervorst, dont j’ai eu le plaisir de faire sa connaissance lors d’une balade à Genappes.

De belles rencontres aussi avec Léo Kupper pionnier belge de la musique électroacoustique, dont le propos sur la prise en compte de l’espace comme paramètre incontournable de composition et diffusion  est tout à fait passionnant, ou avec Vincent Batens, directeur de l’Ecole des Arts de Braine l’Alleud qui défend une ouverture pour tous publics, amateurs et professionnels, dans un cursus néanmoins exigeant. Un autre modèle à méditer en terre française… Sans oublier la belle énergie de Julie Nicod, coordinatrice du centre culturel du Braband Wallon, qui a mis tout en œuvre pour assurer aux artistes le meilleurs accueil que possible, et  a même participé, carte topographique en main, a éviter que la randonnée sonore de Rixensart ne s’égare à tout jamais dans la multitudes de chemins sillonnant la campagne environnante…

Entre concerts, ateliers et promenades, c’est donc une offre abondante, généreuse, peuplée de bonnes vibrations pour reprendre une expression de Philippe Franck, le directeur artistique de Transcultures et programmateur de city Sonic que proposait Résonances.

Je ne sais pas si cette édition restera unique ou si elle trouvera un prolongement dans d’autres événements en Brabant Wallon, mais, en attendant City Sonic 2014, elle aura installé un beau moment de partage autour de la création sonore tous azimuts.

le site du festival http://resonances-arts-sonores.be/

Quelques médias autour des parcours d’écoutes Desartsonnants

Murs-Murs, pacours visuel et sonore à Genappes (reportage vidéo)

Balade sonore à Genval Rixensart (texte)

Balade sonore à Genappes (texte)

Balade sonore à Rixensart (Photos)

Balade sonore à Genappes (Photos)

Balade sonore à Genappes (Sons)

Publicités

A propos Desartsonnants

Promeneur écoutant, paysagiste sonore, spécialiste des arts sonores, concepteur sonore, curator, conférencier
Cet article, publié dans arts sonore, balade sonore, création sonore, festival, installation sonore, Pédagogie, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s