A PROPOS DE PAYSAGES SONORES


PAYSAGES À PORTÉES D’OREILLES

Partant de deux maximes « un exemple vaut mieux qu’un long discours  » et « on n’est jamais si bien servi que par soi-même,  je vous propose deux paysages sonores en écoute.

 1276757557

FLÂNERIE MULTIPLE

Le premiers, est composite, ou composé, ou plutôt recomposé, à partir de multiples fragments de balades sonores enregistrées dans divers lieux et moments. Cette pièce, écrite pour une audition publique, nous emmène ici et là, au gré des pas, des flâneries et des ambiances sonores.

ÉCOUTEZ ICI

… Un portail musical, tout près de chez moi, un promeneur siffleur testant l’acoustique des gares, une chanteuse s’échauffant dans une immense minoterie désaffectée, un atelier avec des enfants autour d’un bestiaire imaginaire, Madagascar, ses voix et musiques, une église lyonnaise où joue un saxophoniste, un soir de pluie, des réverbérations, des passages, des histoires, des ressentis, des rues, des villes, Bruxelles, Vienne, Tananarive, Toulouse, Lyon… Le réel se frotte à l’imaginaire, les lieux et les moments se télescopent, se superposent dans une improbable musique où l’oreille est au cœur-même des sons. Des sons tous, au départ, « naturels », ou tout au moins existants. Nous sommes confrontés à la fluctuence recomposée de paysages singuliers, qui n’existeront in situ qu’au moment fugace de l’écoute et de la captation, et à celle de paysages quasi universels, où la musique des lieux partagée nous ramène toujours aux geste auriculaire de l’homo-écoutant…

PAS (Parcours Audio Sensible) – Duo d’écoutes

La deuxième, à l’inverse de la première, respecte rigoureusement une unité de temps, de lieu, et d’action. Elle compose le premier volet d’un projet  « PAS » (Parcours Audio Sensible) – Duo d’écoutes avec Céline Grisoni (danseuse)

DSCF6708

Le contexte, les containtes

Un lieu donné, espace urbain, périurbain, site naturel, architectural, industriel, touristique, trivial…
Desartsonnants, invite un résident, ou une tierce personne, à partager une promenade de concert.
Un rendez-vous est pris.
L’invité choisit le lieu, la durée, le rythme, le parcours…
Un dialogue s’établit autour des choses vues et entendues, des ressentis, des impressions, images mentales, spontanées…
Ce parcours est enregistré dans son intégralité, comme une mémoire, trace sonore et objet/matière sujet à réécriture.
La matière sonore captée in situ pourra ainsi être, par la suite, retravaillée, éventuellement associée à des photos, écrits, et ensuite installée ici ou là, en prolongement du parcours, enrichi d’expériences de terrain en duo…
Une œuvre participative, à plusieurs voix, déambulatoire, contextualisée, se construira ainsi, au gré des rencontres et des promenades.

ECOUTEZ ICI

Parcours effectué à Lyon, avec Céline Grisoni, danseuse, len novembre 2014, à 17H, départ nuit tombante.
Gare et quartier Saint-Paul, Saint Jean, Quai de Saône, Place des Jacobins.

DSCF6682

D’autres sont en cours de montage et en attente d’un prochain PAS in situ.

Intéressés par ce projet ? Dites le moi ! desartsonnants@gmail.com

Publicités

A propos Desartsonnants

Promeneur écoutant, paysagiste sonore, spécialiste des arts sonores, concepteur sonore, curator, conférencier
Cet article, publié dans écoute, balade sonore, création sonore, ecologie sonore, Environnement, Field recording, Géophonie, Parcours sonore, Paysage sonore, performance, radiophonie, Recherche, Sites auriculaires, Son et mots, Voix, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s