TERRITOIRES SONORES URBAINS


TERRITOIRES SONORES URBAINS
Considérer et aborder un territoire comme une entité sonore, voire peut-être comme un empilement de couches sonores, permet de le reconquérir sans l’annexer autrement que par les oreilles, en respectant son intégrité, et les droits fondamentaux de ses habitants.
Ce postulat posé, la notion de territoire sonore doit elle encore être considérée sans a priori culturels trop figés, et par conséquent trop enfermants, comme un espace de vie favorable à de nouveaux champs d’explorations, où artistes, aménageurs, politiques, habitants… seront logiquement impliqués dans une construction territoriale.
La ville, territoire en pleine mutation, en pleine excroissance, est certainement l’un des champs d’action des plus propices à construire une approche auriculaire, qui soit à la fois sensible et active, concrète ipso facto. Celle-ci prendra en compte, en complémentarité avec les analyses et études métrologiques, législatives et normatives, un environnement urbain multiple et complexe, pour envisager l’écriture esthétique et la construction de paysages sonores concertés, et surtout vivables à long terme.

See on Scoop.itDESARTSONNANTS – Gilles Malatray – Vers un art du paysage sonore

Publicités

A propos Desartsonnants

Promeneur écoutant, paysagiste sonore, spécialiste des arts sonores, concepteur sonore, curator, conférencier
Cet article a été publié dans acousmatique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s