ARTICLE – TOUS LUTHIERS ! – PIERRE AUBERT


TOUS LUTHIERS !

 

La diffusion de cet article, des plus intéressants, fait suite à une proposition du chercheur  Pierre Aubert qui l’a proposé à Desartsonnants sous forme d’une sorte de contribution spontannée, un grand merci à lui.

Desartsonnants, fidèle à son rôle de passeur, de médiateur, est donc heureux de le communiquer à ses fidèles lecteurs (et aux autres).

Je profite d’ailleurs de l’occasion pour tendre la perche à tous les activistes sonores désirant partager une expérience, une réflexion, une recherche, une publication personnelle, cet espace est aussi le leurs. Pas d’appel à participaton, de date butoir, de comité de sélection, de protocole ou de formats éditoriaux, Desartsonnants fonctionne au coup de cœur !

Résumé de « Tous luthiers ! « 

Après avoir désigné les seuls fabricants d’instruments à cordes pincées, la lutherie recouvre aujourd’hui l’ensemble des facteurs d’instruments.
Si, alors par exemple, le simple fait d’adopter une posture avec un instrument fait de nous un luthier alors jusqu’à où la lutherie ira-t-elle?!
Un début de réponse peut être trouvé en observant la forme de sécularisation de la lutherie à l’heure où les outils numériques permettent à chacun de créer ses propres instruments et sa propre conception d’une matière
qu’il nommerait « sonore ». Toutefois cet élan d’émancipation qui voudrait que quelqu’un échappe à toute sorte d ‘aliénation par le simple
fait de tout faire tout seul paraît simpliste et demande à être remis en question. Ainsi malgré une capacité des instrumentistes à concevoir conjointement leur instrument et leur matière sonore, ce façonnement ne se fait pas sans participer à une forme de saturation technique et culturelle à partir de laquelle se négocie des contactes avec une matière et donc un sentir, contemporain.
Ici, nous prendrons plutôt notre élan grâce à ce genre de couplage et chercherons la lutherie partout où les facteurs qui participent à l’élargissement de cet artisanat sont vous, nous, moi, comme nos instruments; comme dans un âge d’or où la nature nous donnerait ce que nous voudrions.
———————————————————————————————————————————

Concernant l’auteur de cet article – Pierre Aubert : Vidéaste et artiste sonore, Doctorant en science de l’art à l’Université d’Aix Marseille.En 2013, Curateur associé et rédacteur du catalogue de l’exposition  » A hauteur d’oreille » MAD galerie Marseille…

https://vimeo.com/user762960

Advertisements

A propos Desartsonnants

Promeneur écoutant, paysagiste sonore, spécialiste des arts sonores, concepteur sonore, curator, conférencier
Cet article, publié dans arts sonore, écrits, lutherie, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s