DISPARITION DE BERNARD BASCHET, LES SCULPTURES SONORES SONT ORPHELINES


DISPARITION DE BERNARD BASCHET, LES SCULPTURES SONORES SONT ORPHELINES

4956049_418c18f2-2df4-11e5-b69f-001517810e22-1_545x460_autocrop

Bernard Baschet dans son atelier

Après la mort, en février 2014 de François Baschet (voire l’article Desartsonnants), c’est au tour de Bernard de disparaître, le 17 juillet, à 97 ans, laissant cette fois-ci toutes la grande famille des sculptures et instrumentarium pédagogiques Baschet  définitivement orpheline.

Le duo était d’une grande complémentarité, entre François le sculpteur, le praticien, et Bernard le musicien chercheur, le théoricien. Tout deux avaient en commun l’amour du beau son, et des belles formes.

On ne dira jamais assez quelle part d’invention, quelles belles couleurs sonores, quelles palettes de gestes, de mode de jeux, quelle riche pédagogie, ont mises en place les deux frères dans leur ateliers de Saint Michel sur Orge.

Il faut avoir fait glisser les doigts sur un cristal, caresser les verges métalliques de sculptures chantantes, fait résonner les « tôles à voix » pour comprendre l’importance de leur travail, à la fois plastique, les productions étaient, et restent plus que jamais vraiment très belles, et sonores, et elles chantent si bien sous les doigts. Leurs couleurs sonores résonnent de façon magique, envoûtante même, un véritable chant des sirènes dont on avait parfois bien du mal à s’extraire.

Instrumentarium et sculptures

Leurs productions ont fait le tour du Monde, de salles de concerts en expositions, d’écoles en centres d’art. Néanmoins les frères Baschet sont restés d’une grande humilité, préférant souvent l’intimité de leur atelier à la lumière des projecteurs.

« Ce n’est pas de mon nom dont il faut se souvenir mais de l’œuvre. Parce qu’elle est faite pour les autres, pour tous. Prenez plaisir à faire des sons, à vous écouter faire ». C’est une phrase de Bernard Baschet, prononcée au centre culturel  de Saint-Michel sutr Orge, qui porte son nom, et qui résume bien la philosophie des deux frères.

Une page de la création sonore (et musicale) est tournée, et non des moindres, mais leur importante œuvre continuera, espérons le, de faire perdurer la mémoire de ces talentueux créateurs.

Instrument Baschet

 http://www.baschet.org/

 http://francois.baschet.free.fr/storyfr.htm

 http://www.telerama.fr/musique/dans-l-atelier-de-bernard-baschet-createur-de-sons,51146.php

Advertisements

A propos Desartsonnants

Promeneur écoutant, paysagiste sonore, spécialiste des arts sonores, concepteur sonore, curator, conférencier
Cet article, publié dans arts sonore, lutherie, Pédagogie, sculptures sonores, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s