créations sonores et radiophoniques

unnamed

Au coeur du quartier Pantin-4 chemins, l’espace Pas si Loin et le réseau Fair_play proposent une séance d’écoute et d’échanges autour de créations sonores/radiophoniques qui abordent de manière singulière les transitions du monde contemporain.

Flux, collisions, espace urbain, périphéries, ingérences et belligérances…

L’occasion d’entendre ces œuvres dans des conditions de ‘cinéma pour l’oreille’ et d’approfondir la réflexion sous l’éclairage d’artistes présentes. 

Phaunoscopie #2 : Villes Animales
avec Nathalie Blanc

b97e6131-c9c1-4ca0-969b-330f5e32a80e

Crackopolis
Jeanne Robet

a87d9c59-e4e0-4c27-87b0-6ee97e9f0ecc

Refuse military.01
Meira Asher

0e083b3b-0ba7-47b6-88a5-2b47bc939aee

Migrant/Data
Inès de Bruyn
 + images de Nathalie Sabah

08311416-8ccb-4519-a1f0-4c8d538e4c45

Speechless
Sophie Couronne

21ae35ce-3736-404a-9a8d-66041b876f39

All Hail Mother Internet
Deena Abdelwahed

0b8f0412-21e2-478f-9a0f-b7a13df64556

Voir sur le site de Fair_Play

14h00 – créations sonores et radiophoniques

18h00 – Plug and Play
 

Participation libre

Restauration sur place : Déjeuner, goûter, snacks, tout au long de la journée des saveurs uniques concoctées pour vos papilles par le chef Pierre-Etienne Veron à partir de produits frais venus tout droit de Rungis et des breuvages délicieux (vin chaud, thé à la menthe etc…) pour un partage convivial et le plaisir des sens!

Café Pas si loin
1 rue Berthier
93500 PANTIN
Tl. 09 53 20 37 63

M° Pantin-Aubervilliers – 4 Chemins / RER E Pantin / Tram: Porte de Pantin / Porte de la Villette
Evènement Facebook

  • Phaunoscopie #2 : Villes Animales (avec Nathalie Blanc) 30’

Et si on prêtait attention à tout ce qui grouille, vibre et prolifère là où l’on ne regarde plus ? Sous nos pieds, dans les parcs, sur les toits, la ville est un écosystème qui s’ignore. La majorité invisible habite dans les interstices, les failles et les fissures urbaines.
Approches transverses et changements d’échelles avec Nathalie Blanc.

Nathalie Blanc est géographe, directrice de recherche au CNRS. Elle a déplacé son regard pour observer, à ras du sol, les espèces, comme les rats ou les cafards, avec lesquelles on cohabite sans le savoir ou plutôt sans l’accepter. Et cette relation, souvent conflictuelle, en dit long sur notre rapport au vivant. Alors comment imaginer la ville autrement ? Une ville qui pourrait réconcilier l’homme et son environnement, une ville où l’hygiénisme et le désir de contrôle laisserait place à d’autres configurations.
 

Avec le morceau Hymenopteran (Remix – Brian Lavelle) de Andrey Kiritchenko.
 

Réalisation : Floriane Pochon | Interview : Clément Baudet | Data & Revue de presse : Stéphane Jourdan.

Phaune Radio est une bestiole aussi curieuse que sauvage qui émet des sons étranges 24h/24 sur le web et sur vos mobiles : paysages sonores du monde entier, musiques aventureuses, hirsutes ou horizontales, rencontres animales, archives rescapées, sciences & détournements, radio augmentée, eartoys, créations maison…
 

Le plan : transformer la radio en une expérience inédite d’écoute sauvage et sans bord. Fauve qui peut.
Phaune Radio – http://phauneradio.com

  • Refuse military.01 : Meira Asher 10′

‘refuse: military’ is a series of radio works, addressing the many youths who encounter compulsory military service in Israel. What alternatives to forced conscription are presented to these children? Schools which allow access to the Israeli military propaganda merchants, rarely, if ever, allow alternative voices to reach the children.

In the first episode ‘refuse: military.01’, Noam Gur, recently refused to serve in the Israeli army. She is a conscientious objector. She had three trials, and was jailed twice for a total of 30 days in military prison. The usual procedure is to be repeatedly ordered to enlist – and repeatedly sent to prison, before one is ironically released on medical grounds. In the first part of the work, Noam reads her imprisonment statement followed by her description of the militarist presence and activity in her high school.

The work contains audio from video recordings shot by Issa Amro and the Hebron human rights press from occupied Hebron, the majority of which are Palestinian children being arrested by Israeli soldiers. A prepared, computer-manipulated typewriter is used here, part of a performance with Guy Harries, and the beat comes from a collaboration with Floy Krouchi. Mixed by Paul Kendall.
 

Commissioned by Saout radio. Initial broadcast: Kunstradio. released March 9, 2014

credits: Issa Amro, Guy Harries, Noam Gur, Hebron human rights press, Paul Kendall, Floy Krouchi.

Known for her uncompromising Societal Art, Meira Asher’s work has been released on Crammed, Sub Rosa and Auditorium. Her visionary early voice based albums from the 1990s were too forward thinking and challenging for the Israeli audiences of the period, but after her departure to Europe they attained cult status.

She Studied Tabla and Dhrupad in Varanasi-India, and traditional drumming, voice and dance of the Ga, Eve and Dagomba people of Ghana, both of which she later taught and performed. She attained a BFA in percussion at California Institute of the Arts (1990). She completed her Masters in Sonology at the Royal Conservatory, The Hague (2002).
 

Her areas of research are social documentary via the arts, amplification of the human voice and the inner sounds of the human body, and the expression/transition of traditional rhythms in/to contemporary music.

Among her projects: Spears into Hooks (album and performance on the Israeli-Palestinian conflict 1999), Infantry (album and performance with Guy Harries, on child manipulation and child soldiers 2001), Face_WSLOT (album, book, art installation, and documentary film on female ex-child combatants in Sierra Leone 2004-06), One blanket lost (radio-art program about the trafficking of girls for prostitution in Europe 2010), and Myelination 2 (album and performance with Jean-Claude Jones about Multiple Sclerosis and the myelin sheath 2013).

Co-founder of the bodylab art foundation in The Hague (2001-2011).

Lecturer at the Haifa university. Curator-presenter of radioart106fm.

http://www.meiraasher.net

  • Speechless : Sophie Couronne 30′

 

Hörspiel – Poème sonore de Margarida Guia et Sophie Couronne

Entre Bruxelles Lisbonne et Paris à 4 mains ou plutôt 4 oreilles, nous avons entremêlé des atmosphères urbaines, maritimes ou nocturnes, glanées au cours de nos voyages réels ou virtuels.

Nous y avons entrelacé

nos textes, nos pianos nos musiques électro,

nos voix parlées chantées,

celles de migrants Grecs ou de femmes Syriennes, d’ouvrières Marocaine, de femme Portugaise hurlant au tribunal, de lavandières Chinoises, d’écoliers Algériens, d’un pépé Portugais détournant une comptine en drame de noyade,

voix de Nikky Finney recevant son National Book Award de poésie qui donne son titre à la pièce,

sons de trains ou de guerres

d’océans de baleines

de chiens d’oiseaux de Chine

de cloche de Wall Street

d’annonces de Radio Londres

de coups de carabine

de révolutions sur Youtube…..

Un parcours migratoire d’hommes et de femmes, dans un chaos qui s’organise et se désorganise, un écho du monde tel qu’il change.

Sophie Couronne : Une enfance voyageuse et bourlingueuse me déclenche l’envie de comprendre et parler toutes les langues du monde. J’embraye plus modestement sur un DEA d’anglais, une pratique de l’espagnol, des initiations à l’arabe et au chinois, puis par des tournées sur toute la planète en tant qu’ingénieur de son de sexe féminin, (c’est pas si fastoche !) avec des groupes et artistes de rock, de jazz, et de musiques dites « du monde ».

L’amour des langues, des textes, de la musique, et du son, me conduisent à jouer sax/batterie/piano dans un groupe de free-jazz, (un album Musique En Chantier), traduire de la poésie, des textes de chansons, (http://www.seuil.com/ouvrage/traverser-le-feu-lou-reed/9782020979771) du théâtre slammé., ainsi qu’à l’écriture de pièces radiophoniques pour France Culture, où je prends souvent en charge la composition musicale et le design sonore, à écrire et publier deux romans. (D’amour et Dope Fraîche, et La décalcomanie), à faire des perfs texte/musique avec des auteurs, (http://archives-sonores.bpi.fr/fr/doc/3186/Waterlilith)

à concevoir et réaliser la bande son d’un livre numérique. (http://alienare.fr/)

Ce parcours chaotique a fini par me faire atterrir dans le grand bain du hörspiel.

Et à rencontrer plein de gens passionnants.

  • Crackopolis : Jeanne Robet 69′

« Crackopolis », est une série documentaire audio en quinze épisodes éclairés par la musique du vibraphoniste David Neerman, qui plonge l’auditeur dans un Paris sombre, violent et mal connu à travers le témoignage d’un fumeur de crack, également voleur, entremetteur, et observateur lucide de la vie dans les marges.

Charles, 30 ans, est fumeur de crack. Il est aussi voleur, entremetteur et observateur lucide de la vie dans les marges. En 15 brefs récits éclairés par la musique de David Neerman, Charles nous apprend comment voler, dormir et survivre à Crackopolis.

15 ballades dans une ville parallèle sombre et violente, parfois terriblement drôle, toute proche et pourtant inconnue.

Réalisation : Jeanne Robet / Musique originale (vibraphone) : David Neerman / Musique additionnelle et mixage : Samuel Hirsch – ARTE RADIO, 2014.

Artiste et réalisatrice sonore indépendante, Jeanne Robet affectionne particulièrement les personnages à la marge qui permettent de tendre vers la fiction à partir d’une matière documentaire. Formée au sein d’ARTE Radio, Jeanne Robet a notamment été remarquée avec la Bande SM, immersion dans une séance de sadomasochisme, Tombeaux Ouverts, projet issu d’une résidence au Cent Quatre où des volontaires imaginent le scénario de leur propre enterrement, et Crackopolis qui totalise près de 400 000 écoutes et plonge l’auditeur dans un Paris sombre et violent à travers le témoignage d’un entremetteur dans le milieu du crack. La réalisatrice développe de nombreux projets au sein de dispositifs d’écoute innovants, tel le parcours « Illegal Paris » imaginé avec la start-up américaine Detour, un documentaire sonore géo-localisé autour du travail illégal dans le 18e arrondissement, ou « Mistral Urbain », un portrait de la ville de Marseille sous forme de fresque sonore interactive imaginé pour ARTE web.

Credit Photo Matthieu Seel pour la photo #1

http://www.jeannerobet.com

  • Migrant/Data : Inès de Bruyn 13’20

 

Les migrations sont une caractéristique essentielle de l’humanité. L’humain n’existe que grâce aux migrations, que ce soit à travers des déplacements, des expansions, des fuites.

Dominique Garcia, président de l’INRAP
En 2015, un sujet revient en boucle dans l’actualité, à grand renfort d’images choc et de déclarations politiques : la crise des migrants. Mais de quoi parle-t-on avec cette crise : environ 250 millions de migrants, soit 3,4% de la population mondiale. S’agit-il de réfugiés, de clandestins, de déplacés ? Personne ne le dit, on utilise ce terme désincarné « migrant » qui ne définit l’homme que par son déplacement. Dans le même temps, on voit partout des murs se dresser aux frontières, assortis de rangées de barbelés et de tout un attirail technologique (drones, caméras de surveillance, radars, lunettes de vision nocturne…) pour barrer la route aux migrants.

Avec Migrants/Data, c’est dans le flux de données de l’année 2015, via le filtre d’internet, qu’on plonge pour donner à sentir quelques facettes d’une réalité complexe. Une façon, non pas de se mettre à distance d’un sujet qui dérange, mais au contraire d’être au plus près des informations que les gens qui ne sont pas sur le terrain reçoivent et à partir desquelles ils fondent leur opinion.

Une bande-son travaillée à partir d’éléments sonores isolés de la masse récoltée sur internet, ponctuée par des données chiffrées, objectives. La vidéo vient en contrepoint, utilisant le négatif pour renforcer l’idée de surveillance, de passage de frontière à la nuit tombée

Nathalie Sabah
Peintre autodidacte, ayant fait ses classes à La Forge de Florence Marie, en Normandie, elle travaille chacune de ses toiles, aux sujets imprégnées de corps tout en sensations et mouvements, immergée dans l’univers sonore et musical qui accompagne l’intégralité du processus de création.

Membre des PAINTFONICS depuis 2014 elle se lance dans la réalisation de vidéos d’animation.

A également produit des documentaires sur France Culture traitant des traces laissées par l’héritage sur les générations suivantes et de la place qu’on investit ou pas dans l’espace public.

http://nathaliesabah.wix.com/paint
http://paintfonic8.wix.com/paintfonics
Inès de Bruyn

Après des études de musique classique en conservatoire puis à la Maîtrise de Radio France, elle s’éloigne quelque temps de la musique pour se tourner vers la radio. A France Culture en travaillant avec Thomas Baumgartner pour Les Passagers de la Nuit, c’est tout un univers sonore qu’elle découvre, ce travaille de création radiophonique lui ouvrent des perspectives et lui donne l’envie d’un travail au plus près du son. Depuis 2013, elle se met à l’électroacoustique notamment auprès de Guillaume Loizillon et Daniel Palomo Vinuesa, utilisant comme matériaux un mélange de voix chantée & parlée, instruments acoustiques, field recording et synthèse sonore, pour faire entendre sa propre identité sonore.
https://soundcloud.com/fonics-1
http://paintfonic8.wix.com/paintfonics

  • All Hail Mother Internet : Deena Abdelwahed 44′

Who would I be if there was no Internet? Searching for an answer to this question, Deena Abdelwahed has developed a semi-theatrical radio art performance that tells of the everyday conflicts between Tunisia’s Generation Y and their parents, of fragile and vulnerable young identities in the field of tension between traditional Islam and modern Western lifestyle.

“All Hail Mother Internet” was one of two works commissioned by Deutschlandradio Kultur and CTM Festival as part of the 2016 Radio Lab, which, in response to tightening asylum rules, set out this year to open up “New Geographies”, rejecting all essentialist ideas of culture.

Deena Abdelwahed Récemment débarquée sur la scène tunisienne et sur le label InFiné Music est aussi l’une des rares DJ’s à proposer une alternative aux musiques de club à Tunis. Un choix rendu possible notamment grâce à la confiance que lui a accordé le PLUG, bar réputé de La Marsa, dans la banlieue de Tunis, mais aussi grâce au collectif de DJ’s World Full Of Bass.

Deena a aussi pris le temps de peaufiner ses productions et ses live. « Grâce à Mettani et son Arabstazy, j’ai pu prendre confiance en mes compostions et j’ai appris beaucoup sur les différentes techniques de prestations en live set. » Aujourd’hui, elle affirme exploiter sa créativité « sans limite ni appartenance ». « Un peu comme le catalogue d’InFiné. » Corporate.

Plus jeune, l’artiste a participé à quelques ateliers de chant jazz à Tunis organisé par des centres culturels étrangers ou l’institut de musique à Tunis, mais elle n’a jamais suivi de véritable formation en musique ou MAO. Ce qui fait d’elle une autodidacte du son. Elle qui chantait des reprises de jazz avec des groupes dans les hôtels et bars a beaucoup appris de cette expérience. « J’ai compris que j’aimais beaucoup improviser en chantant, ainsi que les rythmes, la justesse des notes… » Une période de sa vie qui l’a marquée et a contribué à son engagement dans la musique alternative.

http://deenaabdelwahed.com
Teaser : https://vimeo.com/164411182

18h00 – Plug and Play

Scène ouverte – improvisation

Compositrices de musiques électronique, électroacoustique, expérimentale… venez jouer, improviser, jammer, faire entendre vos dernières créations.

Inscription préalable à sonicfairplay@gmail.com
* ou le jour même avec votre matériel + connectique (dans la limite des places disponibles)

FAIR_PLAY est un réseau destiné à promouvoir la visibilité des pratiques des femmes, cis, trans et des minorités socio-culturelles ignorées par les systèmes dominants de visibilité, dans les domaines de la création sonore, des musiques expérimentales et alternatives et des arts associés.

Diversité, expérimentation, entraide, partage de ressources, échange autour de programmations sonores et artistiques, appel à projets, information, laboratoire de cultures et pratiques inouïes, ancestrales, curieuses, sauvages et joyeuses.

https://www.facebook.com/groups/fairplaynetwork

https://fairplay.hotglue.me

 

This email was sent to desartsonnants@gmail.com
why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences
Fair_Play · 1 rue Berthier · Pantin 93000 · France
Advertisements

A propos Desartsonnants

Promeneur écoutant, paysagiste sonore, spécialiste des arts sonores, concepteur sonore, curator, conférencier
Cet article, publié dans arts sonores, radiophonie, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s