Création radiophonique « J’entends ou je rêve? »


20479689_10210235355345967_4111862532609081308_n

 

Mardi 1er Août – de 21H30 à 0H30- Jardin des Arts, Rue Dulau, médiathèque d’Arles

Des ondes nous traversent. Un moment suspendu, tous feux éteints. Savez-vous où nous sommes ?
C’est à une dérive sonore de 10 800 secondes de radio que vous convient Phonurgia nova et la médiathèque d’Arles, pour cette nuit du 1er Août dans le Jardin des arts. Un programme totalement dédié à la fiction sonore. Un patchwork de créations francophones (Belges, Suisses, Canadiennes et Françaises) qui sera égrené entre 21h30 et minuit 30 donnant à découvrir un éventail très large de propositions de jeunes auteurs. Un parcours qui unit les extrêmes et brouille les frontières : fiction, non-fiction, musique, art sonore ? Les oeuvres les plus courtes ne dépasseront la minute (elles proviennent du Festival Québécois “60 Secondes radio“).
Les lauréats du Prix Fiction Phonurgia Nova / SACD 2016 y sont à l’honneur, mais aussi le Prix Italia fiction 2016 attribué à Alexandre Plank, Caroline Guiela N’Guyen et Antoine Richard.
Munis de casques sans fil, allongés dans l’herbe, calés dans des transats, ou déambulant lentement au milieu des plantations des enfants tout en vous laissant traverser par les ondes, vous entrerez et quitterez le Jardin des arts à votre guise, comme on entre et on ressort d’un programme radio.
Auparavant, durant tout l’après-midi du 1er août (et le lendemain matin du 2 août), dans le cadre du Workshop “Nouvelles fictions sonores”, la médiathèque d’Arles accueillera cinq figures incontournables de la fiction radio francophone (Blandine Masson de France Culture, David Collin de la Radio Suisse Romande, Catherine Tullat de la SACD, Arnaud Forest d’Arte Radio et Carmelo Iannuzo de l’ACSR Bruxelles). Par touches successives, à travers de nombreuses écoutes guidées, ensemble, nous brosserons un panorama de cette radio qui s’invente dans le replis des ondes, montrant combien à l’heure du web et des réseaux sociaux, elle demeure un terrain d’expérience passionnant, inspirant et essentiel pour de nombreux jeunes auteurs dramatique.

L’entrée de la Nuit s’effectue par la rue Dulau, située à l’arrière de la médiathèque.

Publicités

A propos Desartsonnants

Promeneur écoutant, paysagiste sonore, spécialiste des arts sonores, concepteur sonore, curator, conférencier
Cet article, publié dans arts sonore, radiophonie, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s