Radiophonie – Le grain des choses


bg_home_desktop

La revue

une philosophie

Le grain des choses, par les chemins de la création radiophonique et du journalisme au long cours, souhaite faire entendre d’autres manières de raconter ce monde qui est le nôtre. Il amènera jusqu’à vos oreilles une géographie composée de vies, de voix, de récits; un paysage sonore touffu, inventif et stimulant. Dire le monde, le documenter et tenter de le comprendre; souligner et rendre audible les capacités latentes d’action et de création présentes dans nos sociétés.

aujourd’hui, la radio  

Et puis il y a le désir et le plaisir d’inventer une autre manière de faire de la radio; de se réapproprier un outil de production et tenter de faire entendre ce qui nous tient à coeur : une radio de création de qualité, qui prend le temps, une radio de l’intime et du singulier, une radio qui interroge sa grammaire et ses codes, une radio qui permet aux auteurs d’articuler leur travail de création avec une forme d’engagement sociétal.

un nouveau média

Pour cela, inventer un nouveau média  radiophonique francophone: la revue sonore. Une fois par trimestre elle vous proposera 8 heures de programmes qui seront articulés autour d’un sujet ou d’une thématique, que vous pourrez écouter en continu comme une radio de flux, ou, si vous le désirez écouter en choisissant vos rubriques. La feuilletant avec vos oreilles, vous y découvrirez différents types de rubriques : des documentaires, des feuilletons, de la fiction, de grands entretiens, du journalisme au long court, des témoignages, de la poésie, des paysages sonores, de manière à pouvoir entendre le grain des choses.

un premier cycle de 5 ans

Trois numéros formeront un cycle annuel. Après 5 cycles, le projet se réinventera sur la base de ce qui se sera créé et construit entre auditeurs et créateurs.

autrement dit

  • un thème par numéro
  • un travail éditorial pour articuler autour d’une thématique les différents contenus de formes et de formats variés
  • une voix pour vous accompagner tout au long des 8 heures de programmes, de manière à retrouver la temporalité et la fluidité de la radio et réinventer le sentiment de communauté d’auteurs et d’auditeurs
  • une équipe permanente et des auteurs et journalistes invités de numéro en numéro
  • une aventure sur un premier cycle de 5 ans durant lequel chaque numéro sera accessible sur internet

La coopérative

une invitation

Le grain des choses sera une structure coopérative qui accueillera auditeurs, auteurs et partenaires ancrés dans différents territoires de la francophonie. Une coopérative à finalité sociale et participative où les coopérateurs seront associés à la conduite du projet. Une coopérative  pour se rassembler, créer des récits communs et faire perdurer un nouveau média.

un modèle économique

Le financement de la revue reposera sur des abonnements, des achats au numéro et des soutiens publics à la création. Pour que le projet soit viable, nous avons fixé un tarif d’abonnement de 60 euros par an. Mais pour qu’il soit accessible à chaque auditeur, nous laissons à chacun la liberté de fixer le montant de sa participation. Nous souhaitons expérimenter cet abonnement en conscience durant la première année.

Une grande transparence donnera la possibilité à chacun de suivre comment se construit l’économie de la revue et de quelle manière son engagement personnel lui permet d’exister.

Notre objectif est d’atteindre 800 abonnements qui permettront de financer la première année du projet.

trouver votre place

Il existe plusieurs possibilités, pour les auditeurs, auteurs et partenaires de prendre place au sein du grain des choses :

  • participer en tant qu’auteur
  • devenir auditeur par numéro ou par abonnement ou préabonnement
  • devenir coopérateur et accompagner la vie de la coopérative

L’équipe

les fondateurs

Une équipe travaille de manière continue : Yves Robic, réalisateur-producteur, Claire Gatineau, réalisatrice-auteur-dessinatrice, Bastien Hidalgo Ruiz, ingénieur du son-musicien, Florence Le Cam, professeure de journalisme à l’ULB, Ulla Hase, graphiste-plasticienne.

les partenaires

A Bruxelles : la Maison des cultures de Molenbeek, le SAW-be (fédération d’économie sociale) et la Scam-Sacd (société des auteurs), le master journalisme de l’ULB.

En Wallonie  : Ekla (Centre Dramatique de Wallonie pour l’Enfance et la Jeunesse), les Abbatoires de Bomel.

En France : le Théâtre des Doms à Avignon, Radio Saint-Ferréol à Crest.

Nous sommes soutenus par le service Médias audiovisuels de la Fédération Wallonie Bruxelles de Belgique, pour la création de notre site et le volet communication.

Le Saw-be suit  le volet économique de notre projet. Virginie de la Renaudie, la communication et Patrick Vandermaesen, la création du site.

les auteurs

Pour le contenu des numéros, nous travaillons et réfléchissons actuellement avec des créateurs : Vincent Tholomé, Luvan, Caroline Berliner, Laurence Vielle, Benoit Gories, Sebastian Dicenaire, Aurélia Balboni, Nicolas François et Roxane Brunet

les rdv

22 février : mise en ligne du N°1, et lancement d’un appel privé à épargne.

Fin février: Création de la coopérative Le grain des choses.

les thématiques à venir

Numéro 1 : On n’est pas seul

Et probablement

Numéro 2 : Bruits de fond

 

Site source : https://legraindeschoses.org/fr/

 

Contacts

Info@legraindeschoses.org

Facebook.

 

 

Publicités

A propos Desartsonnants

Promeneur écoutant, paysagiste sonore, spécialiste des arts sonores, concepteur sonore, curator, conférencier
Cet article, publié dans arts sonores, radiophonie, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s