La ville rêvée – Appel à participation


Cet appel propose de bâtir collectivement des « villes sonores », réelles et imaginaires.

Dans un but artistique, social et patrimonial nous souhaitons éveiller les rêves sonores des citoyens du monde en questionnant l’espace et le temps de l’écoute dans nos sociétés. Quels sons nous touchent ? Pourquoi ?

logo_e-l-m_warm-red_transp

 

Les enregistrements audio envoyés par le public seront sélectionnés puis publiés sur la plateforme en libre accès Ecouter le monde. Ils seront réinterprétés par des créateurs sonores, des artistes plasticiens, des compositeurs… pour devenir des créations en libre accès. Ils feront également l’objet d’une écoute publique à la Bibliothèque nationale de France le 31 janvier 2020.

Cet appel est porté par Radio France Internationale, la Bibliothèque nationale de France, le Conservatoire de musique Benedetto Marcello de Venise, l’école supérieure de journalisme de Dakar E-Jicom et l’association bruxelloise BNA-BBOT « Bruxelles nous appartient ».

Pourquoi ?

Les sons urbains ne se trouvent souvent évoqués qu’en termes de « pollution sonore », mais cette perception ne rend pas compte de la complexité du monde sonore et de ce que l’ouïe nous confie de la réalité. Car habiter ou découvrir un lieu, c’est l’écouter, autant, sinon plus, que le regarder. 

Quelle sont nos pratiques auditives ? Et si nous pouvions distinguer des sonorités qui nous touchent ? Comment imaginez-vous les ambiances sonores de la ville rêvée ? 

Et nous ? Quelles sont nos pratiques sonores ? Nous sommes tous des récepteurs de sons mais aussi des émetteurs : nos talons claquent, nos voix résonnent dans l’espace public, la sonnette de notre vélo retentit une ou dix fois sur notre trajet, la sonnerie de notre téléphone portable crie ou chuchote… Notre façon de « faire sonner le monde » fait de nous des interprètes : nous contribuons aussi à la qualité de notre environnement sonore.

Peut-on changer les espaces publics, non en les assourdissant, mais en y laissant éclore mille sonorités oubliées ou nouvelles ?

Et si la ville rêvée était une ville composée de tous les sons partagés par des citoyens du monde aux oreilles curieuses ?

A travers cet appel, nous souhaitons esquisser la ville rêvée de demain en partageant les sons qui nous touchent, ceux dont nous voulons être environnés, produits par nous ou par d’autres.

En mettant l’accent sur la multiplicité des espaces urbains et des manières de les écouter, cet appel vise par ailleurs à susciter des échanges de pays à pays, de culture à culture, de pratiques auditives à pratiques sonores, d’imaginaire à imaginaire. Comment les sons de la vie quotidienne à Bamako arrivent-ils aux oreilles d’une habitante de Venise ? Un système de correspondance sonore permettra aux contributeurs d’Ecouter le monde d’envoyer leur morceau de ville sonore rêvée à l’autre bout du monde.

Pour qui ?

Toutes les personnes, amatrices ou professionnelles, qui collectent des sons, ainsi que toutes les sonothèques, grandes et petites (appartenant à des institutions, des associations ou des particuliers), souhaitant partager un son de la vie quotidienne capté dans l’espace public.

Mise en commun des contenus collectés

Un jury composé des fondateurs du projet Ecouter le monde se réunira pour sélectionner des propositions parmi toutes les contributions envoyées.

1 – La sélection

Les propositions sonores retenues seront publiées sur la page La carte des sons sous licence Creative Commons. Les auteurs (individuels et/ou appartenant à une institution et association associée) seront répertoriés sur la page Contributeurs dès décembre 2019.

2 – Les réalisations et les rencontres

L’appel sera clôturé le 15 décembre 2019 mais les propositions envoyées avant le 30 novembre 2019 pourront bénéficier d’une plus grande visibilité et seront réinterprétées par des créateurs sonores, des artistes plasticiens, des compositeurs… pour devenir des créations en libre accès.

  • Les sons retenus dans le cadre de cet appel à participations et dans le cadre d’ateliers organisés en parallèle feront l’objet d’émissions diffusées sur les ondes et le site de RFI, dans la chronique sonore Ecouter le monde de Monica Fantini et sur tous les réseaux sociaux associés. Elles feront également l’objet d’un coffret-audio.
  • Certaines contributions sonores sélectionnées feront l’objet d’une publication digitale et papier de « cartes postales sonores » et elles seront traduites en image par des artistes plasticiens.
  • Certaines contributions sonores sélectionnées feront l’objet d’une séance d’écoute lors de la présentation publique le 31 janvier 2020 au petit auditorium de la Bibliothèque Nationale de France [de 14h à 18h ], site François Mitterrand-Tolbiac.

Quand ?

15 octobre 2019

  • Lancement de l’appel à participation. Les contributions seront publiées sur le site au fil des envois.

15 décembre 2019

  • Clôture de l’appel.
  • Sélection par le jury composé par les auteurs d’Ecouter le monde, des enregistrements retenus pour les diffusions sur RFI, ainsi que pour les créations sonores (« Cartes postales sonores », « Correspondances sonores »…)

31 janvier 2020

  • Présentation publique à la Bibliothèque nationale de France (ateliers, séances d’écoute, conférences…)

Comment participer ?

Rendez-vous sur le site de RFI  pour participer en remplissant le formulaire en bas de l’article

https://www.ecouterlemonde.net/fr/la-ville-revee/s

A propos Desartsonnants

Promeneur écoutant, paysagiste sonore, spécialiste des arts sonores, concepteur sonore, curator, conférencier
Cet article, publié dans arts sonores, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s