Exposition, colloque, Musicanimale


Le Grand Bestiaire sonore

du 20 septembre 2022 au 29 janvier 2023

Premier pas d’envergure de la Philharmonie dans le domaine de la bioacoustique, l’exposition Musicanimale tend l’oreille vers le vivant : vocalises d’oiseaux, stridulations d’insectes, chants mélodiques de baleines, hurlements chorals de loups… Tout en montrant l’influence extraordinaire des voix animales dans l’histoire de l’art et de la musique, le parcours questionne le devenir de la biodiversité et la disparition d’un patrimoine sonore en danger.


Pic Aworéka – Miruka © Yellow

Un abécédaire sonore

Ouvert par un grand concert d’oiseaux, le parcours de l’exposition dessine un abécédaire réjouissant pour les petits et les grands. Entre imagier vagabond et cabinet de curiosités, chaque lettre fait référence au règne animal (coq, insectes, loup…) ou à des objets emblématiques (appeaux, coucous, sonnailles…). Chefs-d’œuvre de l’histoire de l’art côtoient installations immersives et commandes à de grands artistes, comme Bernie Krause et Tomás Saraceno, pour réintroduire l’homme dans la symphonie du vivant.

Un bestiaire géant, entre art et sciences

L’exposition fait non seulement entendre les sons d’une quarantaine d’espèces, mais elle montre aussi, à travers un parcours de 150 œuvres, combien les animaux fascinent et inspirent, combien ils suscitent de poésies visuelles et sonores. Depuis toujours, l’homme s’est confronté aux voix animales pour les reproduire, les transcrire ou les transfigurer. D’innombrables bestiaires jalonnent ainsi l’histoire de la musique, de Rameau à Saint-Saëns. De nombreux instruments, appeaux, serinettes ou flageolets d’oiseaux, empruntent aussi aux animaux leurs formes et leurs matières ou cherchent à en imiter les sons, sans oublier les récits qui poétisent le lien des hommes aux animaux, comme Les Musiciens de Brême, ou encore Papageno, célèbre homme-oiseau de La Flûte enchantée de Mozart, dont l’identité même rend évidente l’affinité profonde que l’humanité nourrit avec la partition du vivant.


Hugh, chat guitariste – Alain Séchas © Florian Kleinefenn / ADAGP

À l’écoute du vivant

L’essor de la bioacoustique depuis les années 1950 a permis de mettre le monde sur écoute. Bien plus qu’un inventaire du vivant, ces captations offrent des paysages sonores d’une poésie vibrante. L’exposition plonge le visiteur dans des écosystèmes saisissants, des fonds marins animés par le chant des baleines à bosse aux brousses du Kenya.

Parallèlement, de nombreux artistes, musiciens, plasticiens ou vidéastes, plutôt que de sanctuariser le vivant, tentent d’y réintroduire l’homme. Des toiles d’araignée musicales de Tomás Saraceno aux natures transformées de Julien Salaud, de Vox Balaenae de George Crumb aux vocalises d’Yma Sumac ou de Meredith Monk, d’innombrables œuvres, plastiques et sonores, réinvestissent les voix animales pour y trouver le matériau d’expérimentations inédites.

Parcours pour les familles
Enfants à partir de 6 ans

Comment imite-t-on le chant du coq à travers le monde ? pourquoi dit-on «rire comme une baleine» ? La cigogne craquète-t-elle ou cancane-t-elle ? Et surtout, les animaux sont-ils musiciens ? Misant sur la manipulation de dispositifs interactifs et l’observation des oeuvres, un parcours spécialement conçu pour les enfants à partir de 6 ans invite à explorer les liens entre la musique et les sons du vivant. Grâce à un plan-dépliant, les jeunes visiteurs repèrent les stations du parcours dans l’exposition, pour jouer, manipuler, écouter des contes et des sons d’animaux, apercevoir des animaux bramer, hurler, parader… tout en s’émerveillant devant des tableaux et œuvres d’art contemporain.

Commissaires

Marie-Pauline Martin
Jean-Hubert Martin

Voir le catalogue de l’exposition

Source : Philharmonie de Paris

Colloque

La nature et ses musiques

Rechercher, enregistrer, composer, transmettre

19 et 20 janvier 2023

Comment la science, la création musicale et l’éducation artistique et culturelle se saisissent-elles des sons de la nature ? Ces journées seront notamment l’occasion de dresser une histoire de l’enregistrement de terrain qui traverse de nombreux domaines entre l’art et la science. À l’ère de l’anthropocène, l’écoute des sons du vivant est-elle un moyen de nous reconnecter à la nature et de nous réinscrire dans la chaîne du vivant ? Ces questions seront débattues par des invités de différents horizons : artistes, scientifiques, philosophes, anthropologues ou enseignants…

Programme prévisionnel

JEUDI 19 JANVIER 2023
9h30 – Accueil et introduction
9h45/12h30 – SESSION 1 : A l’écoute : vers un inventaire sonore du vivant ? 
Présidence : Jérôme Sueur
Avec Alexandre Galand, Laure Desutter, Fernand Deroussen et Marc Namblard. 

14h/17h – SESSION 2 : Travailler la matière sonore : techniques et usages
Présidence : Olivier Adam
Avec
Fanny Rybak, Rodolphe Alexis, Julie Michel et Nicolas Obin.

VENDREDI 20 JANVIER 2023
9h30/12h30 – SESSION 3 : Entre arts et sciences : des approches sensibles du vivant
Présidence : Marie-Pauline Martin
Avec
Aline Pénitot, Olivier Adam, David Rothenberg, Robin Meier, Thomas Tilly. 

14h/17h – SESSION 4 : Un patrimoine sonore à protéger 
Présidence : Alexandre Galand
Avec
Jérôme Sueur, Marielle Macé, Pauline Nadrigny… 

Comité scientifique : Jérôme Sueur, Olivier Adam, Alexandre Galand, Marie-Pauline Martin, Marie-Hélène Serra, Edouard Fouré Caul-Futy.

3 commentaires

  1. Bonsoir,

    Je viens de recevoir votre newsletter à propos de l’exposition Musicanimale à la philarmonie et le colloque dont vous parlez en fin de mail m’intéresse beaucoup. Je n’ai par contre pas bien compris où il se déroulait car je ne l’ai pas vu sur le site de la philarmonie. Serait-il possible d’avoir plus d’informations ?

    Merci et bon week-end,

    Thomas Aguettaz

    Envoyé de mon iPhone

    >

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s