Parcours d’écoute – Douce étrangeté en espace public


Douce étrangeté en espace public

Prenez un groupe de 10 à 20 personnes.
Partez pour un parcours d’écoute urbain.
Arrêtez vous quelques minutes ici ou là, sur des points d’ouïe intéressants à l’instant T.
Ne dites rien, ne bougez pas, écoutez, tout simplement.
Regardez comment les passants vous scrutent, intrigués, voire inquiets face à cette bande de conspirateurs silencieux, qui se regroupent et restent là, immobiles, sans rien faire, en apparence… Puis repartent, très lentement, avant que de recommencer leur étrange rituel un peu plus loin… On nous épie du coin de l’œil, on nous évite, on n’ose pas traverser cet espace urbain où une étrange secte se livre à un cérémonial mystérieux, regard perdu mais oreilles invisiblement actives… Le silence qui règne au sein d’un groupe identifiable comme menant une action commune, concertée, questionne le passant externe, non initié. Quelle étrange apparente visite guidée où ne s’échange pas un mot. Ici, le silence déconcerte plus que le cri ou le geste collectif. Interrrogation quiète et oh combien inhabituelle de l’espace partagé…

See on Scoop.itDESARTSONNANTS – Gilles Malatray – Vers un art du paysage sonore

Publicités

A propos Desartsonnants

Promeneur écoutant, paysagiste sonore, spécialiste des arts sonores, concepteur sonore, curator, conférencier
Cet article a été publié dans acousmatique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s