SOUTENEZ DESARTSONNANTS


logdas

SOUTIEN DESARTSONNANTS

 Vous appréciez le blog Desartsonnants, son contenu ?

 Soutenez le, aidez le pour poursuivre plus sereinement son travail, il vous en sera très reconnaissant !

Le projet Desartsonnants

Le site, infos, réflexions, actualités, zoomsdesartsonnants Sonos//faire

Les revues d’informations, ressources, curration, partage

Création sonore et environnement

Déambulations pédestres, artistes, chercheurs, bâtisseurs en marche

Desartsonnants en actions, vers un art du paysage sonore

Espace public, projets artistiques et culturels, lieux de fabrique

Listening Art, objets, postures, dispositifs, l’écoute tous azimuts

Textes, réflexions, projetsBibliothèque Scribd Desartsonnnants

Archives – Plus de 1000 articles en ligne sur l’ancien blog Desartsonnants

Paysages sonores, chemins d’écoute, création sonoreDesartsonnants en écoute

 

DONS PICT

Image | Publié le par | 2 commentaires

Zone Pavillonnaire


Découlant des projets modulation et MZP, ZP (Zone Pavillonnaire) est un dispositif de création sonore in situ, constitué d’un pavillon géant, mais à taille humaine.
ZP est transportable à pied dans des espaces inaccessibles en voiture, car ZP est démontable et a une alimentation autonome. ZP permet d’envoyer des masses sonores sur des falaises, sur des façades de bâtiment, ou sur tout autre surface réfléchissant le son.

ZP est un dispositif de concert d’extérieur, pour jouer plusieurs heures de musique étale (ou toute musique expérimentale de type noise, drone, ambient, textuelle, vocale, sachant jouer de l’écho).
ZP peut être activé in-situ en 2 temps : un workshop + une restitution collective.

Le but de ZP est de faire résonner le paysage, de le révéler comme par sonar, de le faire s’exprimer par sa « réflexion ».

ZP peut être installé en pleine zone habitée pour faire résonner un bâtiment visé, en pleine montagne pour entendre l’écho d’une falaise, face à un barrage, ou branché sur un téléphérique pour jouer avec les bruits électriques et mécaniques amplifiés…

ZP peut être joué une fois par jour à heure fixe, ou à heure changeante, afin de révéler le paysage choisi à différents moments du jour ou de la nuit.

Le public de ZP peut être placé à côté du pavillon ou au loin, à un point d’écoute plus adapté pour entendre seulement la réflexion du son et pas la source.

Vidéo des 1ers tests du pavillon mobile en situation : ici
La captation vidéo des premiers tests, effectués à Eygalayes et sous le Point Sublime dans les gorges du Verdon, donne un aperçu de la maniabilité du pavillon et des expériences sonores potentielles.

pavillon situation 05
IMG_20191125_161250_1comp
IMG_20191125_151716comp
pavillon démonté dans camion

© cycliq
+ de photos de la conception / construction du pavillon : ici


ZP est un projet imaginé
par Sarah Brown, Julien Clauss, Karen Dermineur, Marika Dermineur, Michèle Lision, Emma Loriaut.
Il découle de l’expérience MZP menée en 2017, hybridant le projet modulation aux trompes géantes de la ferme du Faï.
ZP a été réalisé en 2019-2020 par Sarah Brown, Julien Clauss, Emma Loriaut.

ZP a été co-produit par Désert Numérique – Cycliq, avec le soutien du CNC – DICREAM.

Publié dans arts sonores | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Phonurgia Nova 2020 – les nommé-es


Le comité de sélection des phonurgia nova awards est heureux de dévoiler la liste des 40 auteur.e.s nommé.e.s pour le festival 2020 qui aura lieu à la BnF les 2/3 et 4 octobre prochains. Choisies parmi 305 productions reçues en provenance de 30 pays, ces 40 créations radiophoniques et sonores ont été sélectionnées parmi les plus étonnantes du moment. Elles sont déjà audibles en ligne sur un serveur sécurisé par le jury qui peut ainsi dès à présent en prendre connaissance – et préparer les arguments qu’il échangera devant vous, lors des séances publiques de ce festin d’écoute très attendu.

Le comité de sélection des phonurgia nova awards est heureux de dévoiler la liste des 40 auteur.e.s nommé.e.s pour le festival 2020 qui aura lieu à la BnF les 2/3 et 4 octobre prochains. Choisies parmi 305 productions reçues en provenance de 30 pays, ces 40 créations radiophoniques et sonores ont été sélectionnées parmi les plus étonnantes du moment. Elles sont déjà audibles en ligne par le jury qui peut d’ores et déjà en prendre connaissance et préparer les arguments qu’il échangera devant vous, lors des séances publiques de ce festin d’écoute très attendu.

Toutes nos félicitations aux auteur.e.s nommé.e.s et à l’ensemble des participant.e.s ! A l’issue de ce grand marathon d’écoute et de débats en public auquel nous vous convions à assister, cinq prix seront attribués.

Accueilli par la BnF depuis 2016, ce festival né à Arles en 1986 est un observatoire de la création sonore émergente. Audaces, explorations, art sonore et innovation narrative : de la radio au podcast, toutes les formes sonores du XXIe siècle y trouvent leur place. Diffusées dans des conditions d’écoute exceptionnelles, elles seront analysées, commentées et éclairées par le talent de ceux qui les défendent : compositeurs, producteurs, programmateurs, essayistes ou critiques.

Attention, les 2, 3 et 4 octobre l’entrée est libre mais la réservation est obligatoire, en raison des mesures sanitaires en vigueur qui limitent la jauge à 100 personnes. Précisions à suivre.

  • Art de l’écoutePrix Art Radio – attribué par la SACEM.

Du repli des ondes surgissent des œuvres qui ne pourraient se matérialiser nulle part ailleurs. Ce prix récompense les démarches les plus novatrices qui creusent l’écoute et interrogent la plasticité narrative du sonore.

Sont sélectionnés pour ce prix :

David Christoffel / Le procès du Prince Charmant (RTS, Le Labo, Suisse)

Manon Prigent / L’oreille aux portes (France Culture, France)

Dominique Petitgand / La question est posée (ARTE Radio, France)

Geoff Bird / Seams (autoproduction, Grande Bretagne)

Udo Moll / Otaku Nation (Deutschlandfunk kultur, Allemagne)

Mark Vernon / Magneto Mori : Vienna (Kunsradio, ORF, Autriche)

José Igès / Voyage immobile (autoproduction, Espagne)

Gabriela et Christian Fierbinteanu / Nothingnesslessness (autoproduction, Roumanie)

  • Fiction
    Prix Fiction Radio et podcast
    Casques, haut-parleurs, baladeurs, podcasts, parcours sonores, ou radio ? Pour deux minutes, une heure, toute une nuit ? La fiction sonore révèle la complexité de notre rapport au monde et aux autres.

Sont sélectionnés pour ce prix :

Benjamin Abitan / Le point sur la carte (France Culture, France)

Florent Barat et Sebastien SchmittDans les creux dangereux ou la louve abimée (Collectif Wow ! Belgique)

Gaël Leiblang / Tu seras un homme papa (ARTE Radio, France)

Thibaut Quinchon, Halima Elkhatabi, Laurence Dompierre-Major / Songe d’une nuit d’hiver (Transistor Media, Canada)

Marie Cavaillès / Beluga (RTBF, Belgique)

Claire Richard / Le Télégraphe céleste (France Culture, France)

  • Transmission
  • Prix Archives de la parole – décerné par la BnF
    Parcourir l’humain avec le son. Saisir  l’homme vivant et parlant. C’était déjà l’ambition des pionniers de l’enregistrement. À l’aune de ce rêve, ce prix du documentaire couronne les démarches qui témoignent de l’expérience humaine.

Sont sélectionnés pour ce prix :

Matthieu Cornélis / Ainsi brâment-ils (Otuscops, ACSR, Belgique)

Julien Baroghel / De rue et d’amour (autoproduction, France)

Glenn Besnard / Premiers mots (France Culture, France)

Clara Alloing / L’été derrière ma fenêtre (autoproduction, Suisse)

Sophia Marcheslin / Le devoir des paysannes (autoproduction, France)

Mathilde Guermonprez / C’est confiné (ARTE Radio, France)

Guillaume Voisin / Melodie per giorno et notte (autoproduction, France)

Aurélia Balboni  et Nicolas François / Frères (autoproduction, Belgique)

Isabelle Cornaz et Didier Rossat / L’esprit de la Datcha (RTS, Suisse)

Jeanne Debarsy / Après la pluie (Babelfish ASBL, Belgique)

  • Paysage sonore / Field Recording
    Prix Paysage sonore – décerné par la Ville d’Arles / Musée Réattu

Qu’entendons-nous quand nous traversons les paysages ? Comment comprenons-nous les territoires et ceux qui les habitent lorsque nous les écoutons avec des micros ?

Sont sélectionnés pour ce prix :

Mark Ferguson  / Présage (autoproduction, Grande Bretagne)

Nikki Sheth / Mmabolela (autoproduction, Grande Bretagne)

Fausto Caricato / Pizzo Marina, Estate 2019 (autoproduction Italie)

Félix Blume  / Amazônia (ARTE Radio, France)

Jürgen SeizewWatch your head (Deutschlandfunk kultur, Allemagne)

Thibaut Quinchon / Dissociation, Vallée de la Rivière Rouge, juillet 2019 (autoproduction, Canada)

Pablo Sanz / Strange strangers (Czech Radio, République Tchèque)

Yoichi Kamimura / Hyperthermia (autoporduction, Japon)

Marie-Clotilde Chery / Dans les pas des Pygmées (autoproduction, France)

  • Découvertes Pierre Schaeffer Prix des jeunes auteurs
    Une nouvelle génération s’empare du sonore grâce aux nouveaux outils (logiciels libres, enregistreurs numériques, smartphones, podcasts) qui en démocratisent l’accès, et amorce sa propre révolution de l’écoute. Phonurgia Nova lui réserve un prix « découvertes Pierre Schaeffer » (en référence à l’incomparable défricheur des ondes)

Hayley Suviste / Lôka (autoproduction, Grande Bretagne)

Adèle PoissonMa consommation en société (ARTE Radio, France)

Pierre Costard / Pray, wait for the next steps, fight (autoproduction, France)

Orion Benetos / Douad (autoproduction, France)

Johanne Philippe / Chien ailé (autoproduction, France)

Octave BroutardFrançoise, la résonnance de la déraison (autoproduction, France)

Simina OprescuDrăguș – Life in a Romanian Village (Image and sound, Roumanie)

Résidences de création 2021

Sont pré-sélectionnés en vue de Résidences au GRM de l’INA, au GMEM et à Euphonia Marseille, les auteurs des projets suivants :

Benoit Bories  (pour Au delà des murs),

Mathilde Guermonprez et Bérénice André (pour Au pays des Vermeilles),

Alexia Senia (pour Histoire crépue),

Marie-Philippe Joncheray et Amelie Guyot (pour Déborder l’eau sale),

Floy Krouchi (pour Sonic Totem),

Nicolas Losson (pour Le Musée de la nuit),

Claire Frachebourg (pour PUPAE),

Myriam Pruvot (pour Un Opéra modeste).

Prix de la Performance radiophonique
Initié en pleine crise Covid19, institué grâce au partenariat du Centre Wallonie Bruxelles, ce nouveau prix vise à récompenser des œuvres conçues pour le direct proposant une riche interaction entre l’antenne et les auditeurs. Pour cette première édition, il n’a pas rencontré l’écho qu’il mérite. Le contexte a probablement sapé son lancement. D’un commun accord avec le CWB, nous le reconduisons en 2021 où il sera relancé, dans une atmosphère, nous l’espérons, plus favorable.

Source : http://phonurgia.fr/

Publié dans arts sonores, radiophonie | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

PLACE AUX SON


Publié dans appel à contribution, arts sonores | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

WI WATT’HEURE #32


Voix debout

Conçue et réalisée par Carole Rieussec et Elena Biserna
Graphisme et mise en ligne : Lionel Palun

Le 8 mars dernier, comme le dit Paul B. Preciado, « Nous étions au bord d’un soulèvement transféministe décolonial » : un mouvement de révolte internationale qui a culminé dans la grève féministe. Quelques jours après, en France et dans des autres pays, la crise sanitaire et les mesures de confinement ont semblé suspendre cet élan, en nous privant de ce corps collectif, en fragmentant nos voix, en atomisant nos vies, en nous isolant. Mais les chants, les vibrations, l’énergie rebelle de cette mobilisation ont continué à résonner pendant tout le confinement et ont nourri des nouvelles formes d’alliance, d’échange, de résistance et de solidarité. 

Le dernier numéro de wi watt’heure était pensé comme une caisse de résonance du 8 mars. Nous avons invité des artistes et des militant.es à y contribuer pour relier les bruits, les dissonances et les consonances de cette rébellion globale, pour célébrer ce laboratoire de conflits internationales.

wi watt’heure #32 repart de cette rupture et des contributions reçues lors de cet appel avec Voix debout : un remix radiophonique que nous avons composé suite à une invitation du festival nuit#couchée. Nous projetons ces sons dans le présent via les prises de parole et les pratiques des féministes qui ont continué, pendant le confinement, à nourrir notre pensée utopique et à fabriquer des imaginaires politiques. À guider notre relecture, les mots de Paul B. Preciado, Françoise Vergès, Judith Butler et des feministas transfronterizas ainsi que les sonorités de nos actions et « ruizados »  durant le confinement. Pour rester ensemble, en lutte, dans et après la pandémie.

« Seule une nouvelle alliance des luttes transféministes, anticoloniales et écologiques pourra combattre à la fois la privatisation des institutions, l’économie de la dette, la financiarisation de la valeur du néolibéralisme et les discours du totalitarisme néonationaliste, technopatriarcal, néocolonial. Seule une révolution somatopolitique transversale serait capable d’enclencher une véritable alternative » (Paul B. Preciado).

Publié dans arts sonores | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Appel 2020 | Fenêtres d’écoute (Field recording –


Fenêtres d’écoute/Listening windows 2ème phase #NoLA2020

Déconfinez l’écoute

 

 

Dans le cadre de l’action NoLA – No Lockdown Art 2020, lancé par Transcultures et les Pépinières européennes de Création, les 2 partenaires ont été très heureux de s’associer au projet Fenêtres d’écoute, initié au début du confinement par leur complice Gilles Malatray (animateur/fondateur de Desartsonnants) qui a invité à développer des formes de “Points d’ouïe” adaptés aux circonstances contraignantes. Inspiré par les performances chantées et musicales des fenêtres et balcons italiens, mixés à ses propres points d’ouïe et autres bancs d’écoute, Desartsonnants a lancé un appel collaboratif et participatif.

Après cette première phase pendant laquelle ont été collectées des captations sonores de différentes villes, pays, voire continents, témoignages d’écoutes enfermés, confinées… réunis par Gilles Malatray et consultables par tout un chacun sur une plateforme dédiée, l’artiste lance la 2ème phase créative et participative du projet.

Par le biais d’un appel à création sonore, des artistes, compositeurs, créateurs sonores, sont invités à s’emparer des matières audio collectées et mises en ligne, à s’en approprier pour ré-écrire à leur façon de nouvelles histoires, récits plus ou moins abstraits, poétiques, paysages sonores… faisant traces de la crise (sanitaire, économique, sociétale…) que nous traversons.

Les œuvres seront progressivement mises en ligne pendant pendant l’été sur le soundcloud du Label Transonic. Une compilation sélective en sera extraite sous forme d’album qui sera publiée par le label Transonic.

Par ailleurs, certaines créations pourront être diffusées lors d’événements liés aux activités de Transcultures et des Pépinières européennes de Création sous forme de dispositifs audio environnementales (selon le contexte) et/ou de performances live avec la participation de certains créateurs ayant contribué à cette seconde phase.

 

Infos techniques

Pour toute question, contacter Gilles Malatray – desartsonnants@gmail.com

Données pratiques

  • Style et instrumentation libre
  • Format audio : fichiers stéréo, Wav, 44,100Kh/16
  • Durées entre 2 et 5 minutes maximum

Le.s fichier.s audio.s seront accompagnés d’un fichier texte avec les informations suivante :

  • vos créations seront créditées d’un titre, durée, de votre nom et prénom + nationalité, lieu de création (+ mention de votre site internet – facultatif).
  • Vos informations de contacts : email + téléphone + adresse postal
  • N’oubliez pas de citer impérativement le ou les contributeurs des sources que vous utilisez ainsi que les collaborateurs éventuels à votre pièce.

Date limite de réception des créations sonores : lundi 24 août 2020

Production

Publié dans Appel à créations sonores, arts sonores | Tagué , , , , , , , , | 1 commentaire

Modulation, bivouac radiophonique, appel à participation / open call


modulation-blanc04

Modulation 24h de micro-radio en montagne

Bivouac radiophonique / Radiophonic camp

1er-2 août 2020 / Hautes-Alpes

Pour son 10ème anniversaire, modulation se déroule dans le sud des Hautes alpes. installée à 1500m d’altitude sur la crête de Chanteduc, une micro station de radio émet en continu sur 2 km carré : durant 24 heures, des artistes se relaient à l’antenne pour produire en direct de la musique expérimentale, de la poésie sonore, de l’art radiophonique et tout ce qui peut décemment entrer dans une table de mixage. invités à venir bivouaquer munis d’une radio portable, le public et les participants s’associent pour former un orchestre de radios disséminées dans la montagne.

 

Formes sonores concernées :

L’appel à participation concerne les musiques expérimentales, ambiantes, bruitistes, la poésie sonore, les lectures, improvisations et triturations vocales ou instrumentales.

Ne rentrent pas dans l’appel les formules dont le son direct couvre une radio : percussions, guitares amplifiées, cuivres….sauf si jouées de manière ad-hoc ( cordes et peaux frottées, souffles…).

Chaque proposition dure 1 heure.

Les inscriptions se font sur place.

Le studio fonctionne sur batteries 12v. il est demandé aux participants d’être le plus autonome possible en batteries. il n’y a pas de 220 v sur place.

 

Accès : cliquer ici pour voir la carte

Au départ d’Éourres, prendre la piste du col st pierre. (15mn en voiture), le parking se situe au col St Pierre, sur la droite.

Prendre à pied le sentier à gauche direction crête de chanteduc.

La marche d’approche est facile et dure 1 heure environ.

Cliquer ici pour voir le pad de covoiturage

 

Recommandations pour le bivouac :

– radio fm portable + piles neuves ou accus chargées

– l’altitude conserve les nuits fraîches : prendre veste chaude, duvet…

– tente ou bâche contre l’humidité

– chaussures tout terrain

– eau, nourriture, réchaud, thé, café….

Les participants et le public sont autonomes, ils gèrent leur nourriture,

boissons, poubelles, matériel de bivouac, radio pour écouter…

 

Ravitaillement / hébergement :

Biocoop à Éourres le vendredi de 16h à 20h, le samedi de 10h à 13h

Marché à Lachau le samedi matin (7km)

Tabac et Spar à Séderon (17km)

hébergement à Éourres : http://eourres.fr/category/menus/vie-locale/hebergement/

 

Rendez-vous :

Rdv samedi 1er août entre 15h et 17h au parking du col st pierre.

Les concerts / émissions débutent à 18h sur la crête.

Modulation se termine quand plus personne n’a rien à dire ou quand les batteries sont vides.

Contact : modulation@cycliq.org

Archives : https://108mhz.wordpress.com  Appel à participation modulation 2020

Publié dans arts sonore, radiophonie | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Partitions expérimentales, Séminaire-rencontre à l’Abbaye de Sylvanès


ea75cdb43943df7141222b0926d715ec

 

Chaque année, le GMEA – Centre National de Création Musicale d’Albi – Tarn organise un séminaire-rencontre pour éclairer les enjeux de la création musicale d’aujourd’hui à l’Abbaye de Sylvanès. Des musiciens, compositeurs, interprètes, improvisateurs, artistes sonores et des chercheurs se retrouvent pour partager et échanger sur leur travail. Ce temps à part nous permet de sortir de l’isolement ou de la frénésie, que supposent nos activités, pour essayer de révéler des lignes de force, des questionnements et mettre en commun les réflexions dans le cadre si propice du Centre Culturel de Rencontre de Sylvanès situé au coeur d’une forêt de l’Aveyron.

avec Sarah Brault, Loïc Guénin, Sébastien Roux, Elena Biserna, Garance Dor & Rodolphe Bourotte

▪️30 juin > 2 juillet 2020
▪️Programme sur www.gmea.net/evenement/partitions-experimentales

Si vous souhaitez assister à ces rencontres, contactez le GMEA : info@gmea.net

 

Publié dans arts sonores | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Concours Phonurgia 2020, inscriptions


wernerlicht1-1

Portée par les poètes, inventeurs et franc-tireurs, cette idée bizarre que la radio puisse accueillir dans le creux des ondes, une création originale, se transmet et se perpétue miraculeusement depuis un siècle. Elle n’aura jamais connu environnement plus contrasté qu’aujourd’hui.  C’est sur ce miracle que chaque édition des phonurgia nova awards se penche.

Grâce à lui, notre oreille s’est chargée d’une nouvelle culture : celle des sons collectés, retransmis, radiophonés, podcastés. Les phonurgia nova awards  cernent les contours de cet univers foisonnant qui déborde des cadres de la radio elle-même et s’étend désormais jusqu’aux rivages de l’art contemporain. Dans la lignée des éditions antérieures (qui ont couronné des artistes aussi divers que Dominique Petitgand, Chantal Dumas, Bernadette Johnson, Alessandro Bosetti, Hanna Hartman, Sophie Berger, Sébastien Dicenaire, Joaquin Cofreces, et d’autres encore), cette édition 2020 distinguera cette année encore des auteurs qui contribuent au déconditionnement de l’écoute.

Une fois l’an, avec l’aide de nombreux partenaires radiophoniques Européens, les Phonurgia Nova Awards distinguent les auteurs qui explorent le réel et l’imaginaire sonore. Accueilli par la BnF, le festival est un observatoire de la création radiophonique émergente.

 

Ouverture 2020

Inscriptions à partir du 15 mai 2020

Clôture au 15 juillet 2020 / Publication liste des nominés 3 septembre /

Programme du Festival disponible à partir du 20 septembre

 

# 01 CANDIDATURES ATTENDUES

Parmi les rendez-vous dédiés à la création, les Phonurgia Nova Awards occupent une place unique depuis 1986 par l’intérêt spécifique qu’ils portent aux auteurs qui abordent la radio comme support de création, à l’égal du cinéma ou de la photographie, pour raconter le monde ou questionner ses représentations. A nouveau en 2020, le jury de cette 25ème édition distinguera des créateurs de formes libérant la puissance du sonore, sans restriction de support (radio, podcast, web, parcours, films).
Les candidats peuvent soumettre au choix :
1) des productions finalisées (éligibles aux différents Prix)
2) des projets non finalisés : maquettes et scénarios (éligibles au bénéfice des Résidences)
Les critères prépondérants de sélection sont au nombre de trois : “radicalité, originalité et audibilité”.
Les productions et projets soumis aux Prix Phonurgia Nova 2020 doivent avoir été réalisées durant les deux dernières années. Les propositions qui n’ont pas encore été diffusées ou publiées sont également éligibles.

 

# 02 SELECTION

La commission de pré-sélection rendra ses décisions au plus tard le 3 septembre 2019. Le jury se réunira les 2, 3 et 4 octobre à la BnF. Ses décisions sont souveraines et sans appel. Lors des séances publiques, les œuvres sélectionnées seront diffusées dans leur intégralité si leur durée n’excède pas 20 minutes ; dans le cas inverse, un extrait de 20 minutes sera diffusé selon les indications de l’auteur. Ces œuvres sélectionnées pourront faire l’objet de présentations dans le cadre de divers évènements artistiques en France ou à l’étranger, après information aux auteurs. Il n’en sera fait aucun usage commercial.

 

# 03 PALMARES 2020

A l’issue du Festival, le jury décernera les Prix suivants :
1) Le Prix « Art du son », doté de 2 000 € par la SACEM. Il sera attribué à l’auteur (ou aux auteurs) d’une œuvre finalisée, creusant la profondeur de l’écoute et explorant la plasticité narrative du sonore.
2) Le Prix « Découvertes Pierre Schaeffer » est ouvert uniquement à des auteurs âgés de moins de 30 ans à la date de clôture du concours – doté de 500 € et de stages Phonurgia Nova à Arles durant l’été 2020.
3) Le Prix « Fiction radio » doté de 2 000 € sera attribué à un auteur (ou à un collectif d’auteurs) affirmant audace et liberté créatrice dans une fiction sonore enregistrée, quels qu’en soient la forme (récit, feuilleton, dramatique, émission), ou le support : proposition conçue pour la radio, croisant radio et jeu scénique, parcours sonore, podcast, etc…
4) Le Prix « Archives de la parole » est doté de 1 000 € par la BnF, Bibliothèque Nationale de France. Il sera attribué à un auteur (ou à un collectif d’auteurs) affirmant audace et liberté créatrice dans la collecte de la parole, sans restriction de langue.
5) le Prix « Paysage sonore » doté de 1 000 €, sera attribué à un auteur (ou à un collectif d’auteurs) affirmant audace et liberté créatrice dans la collecte des sons de la nature ou l’étude des interactions de l’homme avec son environnement.
6) le Prix « Performance radiophonique » doté de 1 000 € par le Centre Wallonie-Bruxelles de Paris, sera attribué à un auteur (ou à un collectif d’auteurs) renouant avec la performance radiophonique, soulignant l’importance de la radio comme agora, et du direct comme forme artistique spécifique.

Le jury décernera également des Résidences :
4 résidences d’écriture ou de création reviendront à des auteurs de projets qui seront accueillis dans les studios suivants : GRM de l’INA (Paris),  GMEM (Marseille), Euphonia (Marseille) et  phonurgia Nova / Musée Réattu (Arles).

 

# 04 DIFFUSIONS

A ces récompenses s’ajouteront :
– des diffusions à l’initiative des radios membres de l’Union Européenne de Radio-Télévision (EBU-UER) et des partenaires de phonurgia nova. Ces diffusions qui concernent une large sélection d’œuvres nominées, seront déclarées aux organismes de perception des droits d’auteur dans chaque pays concerné.
– une diffusion web sur le site www.sonosphere.org
– une mise en ligne sur le site Gallica de la BnF

 

# 05 LES INSCRIPTIONS

Par le simple fait de leur inscription, les candidats acceptent sans restriction les termes du présent règlement, et autorisent la diffusion gracieuse des œuvres qu’ils inscrivent pendant la durée de la manifestation. L’inscription s’effectue en ligne sur notre page concours

Les fichiers audio et dossiers d’inscription seront transmis avant le 15 juillet 2020 minuit :
– de préférence via Dropbox…
– ou par courrier sur clé USB, CD ou blue-ray avec lettre affranchie à votre adresse pour le retour si nécessaire

Les dossiers seront rédigés en français ou en anglais. Ils doivent impérativement comporter :
1 – une biographie du ou des auteurs et une présentation de l’œuvre
2 – une autorisation de participation des éventuels co-auteurs et producteurs
3 – pour les candidatures entrant dans la catégorie “projets” : un descriptif du projet soumis / une maquette / un scénario, accompagnés de tout document susceptible d’éclairer le jury sur les intentions poursuivies par l’auteur ou les auteur et les moyens techniques nécessaires à sa mise en œuvre dans le cadre de la Résidence.
4 – pour le prix «Découvertes/Pierre Schaeffer »: outre les éléments ci-dessus, une photocopie d’une pièce d’identité spécifiant la date de naissance du ou des auteurs.
5 – pour la catégorie “performance radiophonique” des conditions particulières s’appliquent : 3 cas de figure se présentent pour les oeuvres finalisées, 1) la performance a déjà eu lieu : elle est soumise sous la forme d’une captation. 2) elle est susceptible d’être réitérée à Paris le 1er octobre depuis le Centre Wallonie Bruxelles de Paris : elle bénéficiera de son aide technique. 3) elle peut-être réitérée depuis un autre site le 1er octobre : elle sera retransmise en direct et en public au Centre Wallonie Bruxelles de Paris.
Nous attendons un bulletin d’inscription complet par production ou projet (et non un par auteur ou producteur).
Mode de transmission recommandé : le fichier audio (format wav) est à partager sur Dropbox, le lien permettant son accès vous est demandé lors de l’inscription en ligne.

 

# 06 DROITS D’INSCRIPTION

Les droits d’inscription sont fixés à 30€ par soumission aux différents Prix énumérés ci-dessus, et à 15€ pour le Prix découvertes Pierre Schaeffer. Ces droits contribuent à couvrir (très partiellement) les frais d’organisation du concours et permettent d’en préserver l’indépendance.
Ces frais sont réglables :
– par Paypal en utilisant l’adresse email suivante : info@phonurgia.org
– par virement bancaire en faveur de l’Association PHONURGIA NOVA, Banque : BNP Arles, 10 place de la République, 13200 Arles
IBAN FR76 3000 4000 4400 0201 4673 195 / BIC BNPAFRPPNIM

 

# 07 CALENDRIER

La date limite de réception est fixée au 15 juillet 2020. La liste des nominés sera publiée le 3 septembre. Le Festival aura lieu les 1er, 2 / 3 / 4 octobre 2020 et la proclamation du Palmarès s’effectuera en public à l’issue des délibérations du jury.

 

# 08 ARCHIVES

La vocation des Phonurgia Nova Awards est de constituer année après année une mémoire de la création sonore contemporaine internationale. Aussi, les œuvres sélectionnées sont-elles archivées par phonurgia et par la BnF. Les auteurs qui participent à cette compétition acceptent le fait qu’elles pourront faire l’objet de consultations individuelles à des fins d’étude et de recherche, et de présentations publiques strictement non-commerciales, ceci dans le respect du droit des auteurs. Les candidats qui ne souhaitent pas bénéficier de ce dispositif d’archivage devront l’indiquer clairement lors de l’inscription.

 

# 09 ECOUTE EN LIGNE

_ Le site www.sonosphere.org donne à entendre les productions primées depuis 1986. Par ailleurs, le site du journal Libération LIBE-LABO offre une sélection parmi les finalistes de 2009 à 2012. Le site de Télérama publie également des commentaires de la rédaction. La Revue Syntone s’est fait l’écho des Palmarès (2009-2019). Enfin le site Gallica de la BnF entreprend la mise en ligne des œuvres lauréates.

 

# 10 RESEAUX SOCIAUX

Vous pouvez suivre l’actualité du Festival sur le blog de Phonurgia et sur sa page Facebook : “Phonurgia Nova“.

 

# 11 QUESTIONS

_Toute correspondance devra être adressée soit par email à l’adresse suivante concours@phonurgia.fr, soit par la poste à :
Concours Phonurgia Nova / 39, rue Genive / 13200 Arles France

 
Publié dans arts sonores, Concours, radiophonie | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Nexploria, une œuvre sonore participative


Une belle proposition de création sonore collective proposée par Studio -Hapax

Nexplora

Pour écouter, composer et rajouter votre fragment c’est par   ICI 

Publié dans arts sonores | Tagué , , | Laisser un commentaire

Radiophonie – La philosophie du son


260x348_gettyimages-1041638152

 

Dans le cadre de l’émission « Les chemin  la philosophie », une série de quatre podcastes, en replay, de France culture

Quatre points de vue, quatre points d’ouïe.

« Vous qui allez écouter ces émissions avec un casque ou en voiture; vous qui tendez l’oreille pour apprendre et surtout écouter. Mais écouter quoi ? A l’affût de quel son êtes-vous ? Qu’êtes-vous en train d’imaginer au moment où « le son vous parle » ? Peut-on écrire le son ? Chaque son a-t-il une image ?  Quel est le son du monde ? Exploration et philosophie du son en quatre émissions avec Gaston Bachelard, Jean Lebrun et l’harmonieux Christophe Chassol. »

Tous les Épisodes
59 min
LE 02/04/2018

Le son est-il une matière comme les autres ? Est-il musique ? Image sonore ? Bruit ? avec Daniel Deshays

 

58 min
LE 03/04/2018

Êtes-vous prêt à vous laisser bercer par la voix envoûtante et chevrotante de Gaston Bachelard?

59 min
LE 04/04/2018

Musique, archives, voix, mais aussi bruit et silence…comment met-on en forme le son à la radio?

58 min
LE 05/04/2018

Qui est donc Christophe Chassol?

Publié dans acousmatique, arts sonores, radiophonie | Tagué , , , | Laisser un commentaire