SOUTENEZ DESARTSONNANTS


logdas

SOUTIEN DESARTSONNANTS

 Vous appréciez le blog Desartsonnants, son contenu ?

 Soutenez le, aidez le pour poursuivre plus sereinement son travail, il vous en sera très reconnaissant !

Le projet Desartsonnants

Le site, infos, réflexions, actualités, zoomsdesartsonnants Sonos//faire

Les revues d’informations, ressources, curration, partage

Création sonore et environnement

Déambulations pédestres, artistes, chercheurs, bâtisseurs en marche

Desartsonnants en actions, vers un art du paysage sonore

Espace public, projets artistiques et culturels, lieux de fabrique

Listening Art, objets, postures, dispositifs, l’écoute tous azimuts

Textes, réflexions, projetsBibliothèque Scribd Desartsonnnants

Archives – Plus de 1000 articles en ligne sur l’ancien blog Desartsonnants

Paysages sonores, chemins d’écoute, création sonoreDesartsonnants en écoute

 

DONS PICT

Image | Publié le par | 2 commentaires

festival international des arts sonores, City Sonic#16 – 2019/2020 à Wavre


CS WAVRE

 

Après Louvain-la-Neuve, Braine-L’Alleud et Bruxelles, CitySonic – Festival des Arts Sonores #16 revient pour une 4ème Winter Sessions, du 19 au 29.02.2020 dans 6 lieux à Wavre (entrée libre –http://.citysonic.be)

📍 Syndicat d’Initiative de Wavre 📍 Hôtel De Ville De Wavre 📍 Beaux-Arts de Wavre 📍 Château de l’Ermitage 📍 Église Saint Jean Baptiste De Wavre 📍 Mj Vitamine Z (Maison des Jeunes)

Cet itinéraire, qui métamorphose les espaces urbains et patrimoniaux, est ponctué de concerts singuliers, conférences/partages d’écoutes, projections et ateliers. Une invitation au plaisir de la découverte et de l’écoute active !

📣 19.02.20 | OPENING ▶︎ Ouverture Mini Parcours City Sonic (3 lieux) + Vernissage

📍Syndicat d’initiative
🕑 12:00 > 17:00 ▶︎ Exposition City Sonic imaginary covers > étudiants d’ARTS2 ▶︎ Installation Le casque lumière > Paul Pirotte

📍Vitamine Z
🕑 12:00 > 18:00 ▶︎ Environnement sonore à partir des skaters de Wavre > Bobvan

📍Académie des Beaux-Arts
🕑 12:00 ▶︎ Ouverture exposition Cassette Art #3 ▶︎ Nuances > Sarah Lecomte▶︎ Sonic Scapes > sélection audio vidéo
🕑 18:30 ▶︎ Conférence/Partage d’écoute > Introduction aux arts sonores > Philippe Franck
🕑 19:30 ▶︎ Mot d’ouverture / Drink ▶︎ City Sonic mix > Paradise Now

📣 Parcours Sonore @ Wavre

📍 Syndicat d’Initiative | Rue de Nivelles, 1
🕑 19 > 29.2 | 12 > 17:00 > fermé le dimanche
▶︎ Exposition City Sonic imaginary covers > Étudiants d’ARTS2
▶︎ Installation > Paul Pirotte

📍 Hôtel de Ville | Place de l’Hôtel de Ville, 1
🕑 24 > 29.2 | 12 > 18:00
▶︎ Installations : Alain Wergifosse, Norbert Colson, Isa Belle + Paradise Now avec Stephan Dunkelman > Cloître
▶︎ Installations Kika Nicolela, Petermfriess > Salle des Fêtes
▶︎ Maxime Van Roy > Salle des Templiers

📍 École des Beaux-Arts | Rue du Chemin de fer, 17
🕑 19 > 23.2 + 02 > 15.3
mardi, mercredi, jeudi : 15 > 19:00 | samedi : 10 > 16:00
▶︎ Vidéos: Christophe Bailleau, Gauthier Keyaerts, Stephane Kozik, Tamara Lai, Kika Nicolela, Paradise Now featuring Jacob Bleu, Pastoral, Petermfriess, Alain Wergifosse
▶︎ Exposition : Cassette Art#3
▶︎ Exposition dessins Sarah Lecomte

📍 Château de l’Ermitage | Rue de l’Ermitage, 23
🕑 19 > 29.2 | 12 > 17:00
▶︎ Installation : Jessie Manica
▶︎ Environnement sélection City Sonic/Poésie sonore

📍 Église Saint-Jean Baptiste | Place de la Cure, 23
🕑 21 > 25.2 | 12 > 18:00
▶︎ Environnement musical: Léo Kupper

📍 Vitamine Z | Avenue des Déportes, 79
🕑 19 > 29.2 | 12 > 18:00 – fermé samedi et dimanche
▶︎ Environnement sonore : Bobvan

📣 Evénéments

20.02.20 | Autour de Léo Kupper
📍Église Saint-Jean Baptiste de Wavre
🕑 20:00 ▶︎ Concerts Léo Kupper + guests, en partenariat avec la fédération belge de musique électro-acoustique (FeBeMe)

27.02.20 | Atelier + Projection
📍Vitamine Z
🕑 14 > 17:00 ▶︎ Atelier techno ludique > Constantin Vancraeynest
🕑 17:30 ▶︎ Projection + présentation du film Kick ‘n roll > Bobvan

28.02.20 | Concert aMute
📍Vitamine Z
🕑 20:30 ▶︎ aMute > Jérôme Deuson (guitare, électronique, voix) + Thècle Joussaud (violoncelle).

📣 Informations

Transcultures/City Sonic > Marie Scheins
production.transcultures@gmail.com
+32 471 76 65 91

Ville de Wavre > Caprine Girboux
caprine.girboux@wavre.be
+32 10 23 04 29

City Sonic#16 @ Wavre est une initiative et une production de Transcultures. Avec le soutien du Ministère de la Culture de la Présidence de la Fédération Wallonie- Bruxelles, de la Province du Brabant wallon et de la Ville de Wavre (échevinat de la culture), des Pépinières européennes de Création et d’Ad Libitum.

En partenariat avec l’École des Beaux-Arts de Wavre, Vitamine Z, le Syndicat d’Initiative de Wavre, le Château de l’Ermitage, l’Église Saint-Jean Baptiste, la Fédération belge des musiques électro-acoustiques (FeBeME-BeFEM), ARTS².

Publié dans acousmatique, arts sonores, festival | Tagué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Exposition Claudine Nougaret – Dégager l’écoute


claudine-nougaret

du 14 Janvier 2020 au 15 Mars 2020
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Depuis trente ans, Claudine Nougaret et Raymond Depardon réalisent ensemble des films, elle au son, lui à l’image. À la suite du don de leurs archives filmiques et sonores à la BnF, une exposition explore la dimension sonore de leur cinéma.
Des appareils (caméras, enregistreurs, micros…) illustrent l’évolution des techniques de prises de vue de Raymond Depardon ainsi que celles de prises de son de Claudine Nougaret, de l’analogique au numérique. Archives, photos de tournages et affiches documentent le parcours. Des extraits de films sont également projetés sur grand écran, témoignant de l’attention portée à l’écoute de la parole de l’autre, de tout un chacun pris dans la machine judiciaire (10e chambre) jusqu’aux peuples premiers d’Amazonie (Donner la parole). Dans une interview filmée, les deux artistes commentent ce rapport entre l’image et le son, question aujourd’hui soumise à l’étude des linguistes du laboratoire du CNRS d’Orléans. Par un jeu d’ondes sonores et de transcriptions présentées sur un écran, cette exposition invite le public à pénétrer au cœur de la matière sonore.
En partenariat avec la Délégation Générale à la Langue Française et aux Langues de France, le Laboratoire ligérien de linguistique
COMMISSARIAT
Claudine Nougaret
Pascal Cordereix
Gabriel Bergounioux
Publié dans arts sonores | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

La semaine du son à Digne


Affiche semaine du son

Image | Publié le par | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Exposition « Corps sonores »


83167372_2681308025290360_8263644225715830784_o

Exposition du 07 février 2020 au 14 février 2020 et vernissage le 6 février à 18h.
(entrée libre)

Deuxième exposition du studio gémellaire ou GMLR (rapprochement des
ateliers de création sonore d’ARTS² à Mons et de l’ESÄ-NPdC à Tourcoing).

Un son nait, se déplace dans l’air et finit par disparaitre. Dans ce laps de temps, c’est la place de l’homme qui nous intéresse : émetteur ?
récepteur ? transmetteur ? relai poétique et/ou politique ? Nous avançons une hypothèse polysémique : nous sommes des corps sonores. C’est en
cette qualité que les élèves interrogent les conditions d’apparition et de propagation du son. Leurs propositions explorent le fait sonore sous
plusieurs angles – psycho-acoustique, social ou spéculatif – dans un large spectre de pratiques : de l’installation à la performance, du documentaire à la fiction, en passant par des formes hybrides et intermédia.

Ce projet est soutenu par Transcultures, Centre des cultures numériques et
sonores et par les Pépinières européennes de création.
Coordination : Julien Poidevin et Silvain Vanot.

Les Anciens Abattoirs De Mons
Pépinières européennes
Transcultures – Media Arts Center

Publié dans arts sonores | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Concours international étudiant 2068, place au son


ADTPasionaria40

Pasonaria – Emilio Lopez-Menschero – avenue Stalingrad/le Boulevard du Midi, Bruxelles (Be)

Inscriptions date limite 30 Septembre 202O

des étudiants des écoles et universités d’architecture, d’urbanisme, de paysage, de design, d’art, d’ingénieurs & des étudiants inscrits dans les formations aux métiers du son, acousticiens, designer, musiciens, compositeurs, ingénieurs, vidéastes, luthiers …

Ce concours vise à encourager les étudiants de l’enseignement supérieur destinés aux métiers de la fabrication de l’espace à collaborer avec les étudiants des métiers du son
en développant une pensée sur la conception sonore de nos espaces de vie, dépassant par là même la question de la lutte contre le bruit pour imaginer le paysage et les ambiances sonores des places publiques de demain

Calendrier
23 Janvier 2020 : lancement du concours à l’Unesco.
30 Septembre 2020 : date limite d’inscription des équipes
30 Novembre 2020 : date limite de dépôt des films
Décembre 2020 : jury à Paris La semaine du son,
Janvier 2021 : annonce des lauréats et remise des prix à l’UNESCO lors de la soirée Urbanisme sonore de La semaine du son de l’Unesco 2021.

Lorsque la candidature de l’équipe est acceptée, l’organisateur attribue un numéro d’équipe garantissant l’anonymat du concours

Prix
• 1er prix Conception sonore des places : 3000 euros
• 2e prix Innovation urbanistique : 2000 euros
• 3e prix Matérialité et qualité sonores : 1000 euros
• 4e prix Invention audio-visuelle : 1 enregistreur audio-numérique

Objet du concours

Fragilité sonore et résistance phonique des espaces publics, 2020-2068

Les ambiances des places publiques, lieux du vivre ensemble, de rassemblements et de protestation populaire voient leurs usages se transformer. Quelles sonorités auront-elles dans 50 ans ? Quelles matérialités revêtiront-elles et quelles formes prendront-elles dans un monde profondément bouleversé par les changements climatiques, par une demande croissante d’interactions physiques et sociales, en réponse à l’usage généralisé des technologies et des objets connectés, censés mieux nous relier ?
Dans ce contexte de changements « atmosphériques » les places seront-elles encore les lieux de l’expression orale, de la rencontre, du désir de commun, du rassemblement festif et du croisement des différences ?

Le concours propose aux candidats de se projeter dans un des aspects du scénario fictif suivant :

« En 2068, la dimension sonore des espaces habités devient une préoccupation majeure des acteurs de la fabrication des villes. Les artefacts de la mobilité ont adopté de nouveaux design sonores : véhicules autonomes, vélos assistés, trottinettes, piétons connectés en permanence, équipés de casques virtuels et d’assistants au déplacement modifient le paysage des rues, les passages sous immeubles, les promenades urbaines, les parcs et jardins. Mobiles ou immobiles, les objets intelligents de la ville participent à la fabrication d’atmosphères inouïes ; tous produisent des sons et en captent. Des nouvelles formes de balisages audiovisuels permettent de réguler ces flux acoustiques. Dans ce magma atmosphérique, le citadin peine à distinguer sa voix : comment favoriser les discussions et alerter à l’oreille les citoyens des dangers potentiels ?
Pour autant, la place publique reste un lieu de rassemblement, des zones non connectées sont créées, marquées au sol pour se croiser sans problème et échanger avec les autres. Ces zones peuvent être étendues en cas de rassemblement de masse. La qualité sonore fait non seulement partie du cahier des charges des aménageurs mais suppose une obligation de résultats que le législateur peut mesurer après travaux sur plusieurs années. Désormais les architectes-urbanistes ont l’obligation d’intégrer à leur équipe un concepteur sonore. Ils peuvent convoquer un acousticien pour simuler l’acoustique urbaine et faire appel aux ingénieurs du son lors de la mise au point des zones de diffusion sonore. Tous pensent ensemble les quartiers et dessinent les immeubles et leurs abords (cours, rues, places, squares) en intégrant la gestion des ambiances sonores dès la programmation des activités du quartier. Dès l’esquisse, le concepteur sonore évalue l’influence de l’implantation des masses, des hauteurs d’immeubles, de l’ouverture ou de la fermeture des espaces publics sur la rue et sur les cours intérieures privatives. Les projets doivent proposer des scénarios de gestion des ambiances sonores dans les différents moments de la journée, de la semaine et des saisons ; les zones calmes sont localisées et caractérisées sur les cartes des villes.
Les industriels ont mis au point de nouveaux matériaux pour l’extérieur qui absorbent les ondes sonores selon des plages fréquentielles bien définies, permettant notamment de contrôler les effets de réverbération et de moduler la diffusion des sources. Les avancées technologiques des télécommunications proposent des dispositifs spatiaux pour maitriser la saturation des sources venant du ciel, les canaux d’acheminement de drones de livraison sont par exemple isolés dans des tubes de verre au-dessus des passants.
Le sonore peut également être synonyme de danger. C’est un nouvel outil de contrôle pernicieux. Malgré la législation européenne votée sur la protection des données personnelles, des mouchards numériques captent les conversations des portables et scannent les puces RFID des vêtements et tablettes des passants à l’entrée des magasins pour connaître leurs goûts et devancer leurs désirs d’achat. L’Etat utilise les ondes audio pour suivre les citoyens fichés S, I, W ou encore Y . Nos productions sonores peuvent être utilisées à notre insu dans les espaces privés.
Mais le sonore est utilisé dans un spectre plus large que les seules ambiances audibles. Il est devenu un moyen de créer des « Zones Festives Temporaires » avec des concerts-performances dans l’espace public, utilisant les basses fréquences pour masser le corps des danseurs et leur procurer des sensations de transe. Les espaces urbains et architecturaux voient aussi se développer des ambiances sonores et lumineuses transformables qui agrémentent la ville au même titre que les jardins ou les jeux.

A travers cette projection à peine fictive, se dessine le possible futur des espaces publics connectés ou déconnectés. Qu’il soit informatif ou créatif, perturbant voire nuisible, le sonore fait partie de la palette des outils que le concepteur d’espace public doit savoir utiliser pour composer les nouveaux paysages de la ville sensible qui se profile à l’horizon 2068. »

Composition du jury
• Nicolas Misdariis, président, composera un jury parmi les membres du comité scientifique « Penser ensemble le son des villes » mentionnés ci-dessous.
• Pascal Amphoux (professeur, urbaniste), , Laurence Bouckaert (compositrice), Nicolas Dorval-Bory (Maitre de conférence, architecte), Carlota Daro (Maitre de conférence, historienne du sonore), Pablo Katz (architecte) , Nicolas Misdariis (chercheur en design sonore), Fanny Mietlicki (Bruit Parif), Ellisavet Kiourtsoglou (chercheure), Franck Faucheux (ingénieur-architecte, Eiffage), Frédéric Fradet (plasticien, Structures sonores Baschet), Christian Hugonnet (président de La semaine du son), Jiang Kang (Professeur acousticien), Nicolas Lounis (acousticien), Jean-Dominique Polack (professeur acousticien), Robert Normando, (compositeur), Nicolas Remy (Maitre de conférence, acousticien), Nathalie Mezureux (architecte, directrice de l’ENSALyon), Catherine Morin-Dessailly (Sénatrice), Gilles Paté (Maitre de conférence, vidéaste), Cécile Regnault (Professeure, conceptrice sonore), Eric Sutter (campanologue), Bruno Vincent (psychoacousticien, acoucité) …

Référents correspondants :
• Cécile Regnault, Professeure, Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon.
• Gilles Paté, Maître de conférence, Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles.
• Laurence Bouckaert, professeur de la classe électroacoustique de l’Ecole de musique de Villeurbanne.

Contacts
Pour tous renseignements pratiques contacter

• Annick Bouvattier
La Semaine du Son
52, rue René Boulanger, 75010 Paris
Tél. 01 42 78 10 15 / 06 40 38 14 74
concoursplaceauson chez lasemaineduson.org
www.lasemaineduson.org

Règlement du concours

FORMULAIRE D’INSCRIPTION

Publié dans architecture, arts sonores | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

City Sonic Winter Sessions 2019/2020, part 3 &4


FireShot Capture 069 - Pages de City Sonic 2020 avec Programme actualise Bruxelles et Wavre._ - drive.google.com

 

Voici venir les 3e et 4e parie du foisonnants festival international d’arts sonores, City sonic Winter Sessions.

Lire et télécharger le programme : https://drive.google.com/file/d/1VupCveyKmrPSXQx8XVNWW5OXjhIhN2k2/view

Publié dans arts sonores, festival | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Appel à projet – AUDIOBLAST FESTIVAL #8


81410016_2668303456540641_5460819031579688960_o

(English Below)

Festival de création sonore utilisant le réseau comme lieu de diffusion, il se compose de nombreuses pratiques audio en réseau, de musique expérimental, drone, noise, field recordings, poésie sonore, électroniques et musiques contemporaines.
Le festival sera diffusé en direct en ligne et sur un système de spatialisation radiophonique installé à la plateforme Intermédia le samedi 22 et le dimanche 23 février 2020.

Le thème de cette année est :

Global E-missions / E-missions Globales

Nous sommes arrivés à un temps presque sans retour, tous les facteurs sont aux rouges et la situation devient alarmante. Un nouveau concept est apparut : le overshoot day (jour du dépassement), date de l’année, calculée par l’ONG américaine Global Footprint Network, à partir de laquelle l’humanité est supposée avoir consommé l’ensemble des ressources que la planète est capable de régénérer en un an. Passée cette date, l’humanité puiserait donc de manière irréversible dans des réserves « non renouvelables ». Peu importe la façon de calculer et la réalité exacte de cette thèse, nous nous posons, en tant qu’artistes, musiciens, compositeurs, poètes … des questions quant à la façon dont nous agissons sur le monde, quel peut-être notre impact carbone mais aussi comment construire des solutions viables pour tous. Si nous avons trouvés, l’individu conscient ou certains politiques, activités…, des solutions plus ou moins pérennes pour nous-même en tant qu’être singulier et pour une petite partie de la population, elles sont loin de pouvoir résoudre le problème de façon global, à la fois tant que l’industrie et le système néo-libéral continueront leur marche forcé de la surconsommation et de la production à outrance mais aussi tant que nous continuerons à fermer les yeux devant les problèmes de notre expansion auto-centré sur terre.
Dans le cadre d’Audioblast, cette notion d’émission nous intéresse plus particulièrement, développant le concept comme E-mission globalisé : bien sûr les émissions de dioxide de carbone mais aussi les transmissions ou les Emissions Électroniques (E-missions) en lien avec ces possibilités de transmettre du son de façon globalisé, le son et l’air fonctionnant de pair, sans air pas de son (en effet le son fait vibrer l’air qui se transmet à notre oreille). Alors qu’est ce que cela nous inspire? Comment nous sentons-nous investis par ces questions? Comment traitons nous la problématique des émissions globales, du overshoot day, de la surconsommation, de la résistance, des propositions alternatives ou encore des tentatives de faire réagir politique ou de déstabiliser la toute puissante et destructive sphère néo-libérale?

Participer à un concert en ligne de chez vous, de votre studio ou de votre café préféré!

1- CONCERT EN LIGNE (dématérialisé) – Samedi 22 et dimanche 23 février 2020

Les conditions :

-proposer un projet d’une durée minimum d’une heure
-proposer un projet qui rentre dans le théme
-chaque artiste recevra 25€ pour sa performance d’une heure (minimum) en ligne
-bien remplir le formulaire avant le 08 janvier 2020 à 0h00

2-CONCERT E-MISSION (incarné) – vendredi 21 février 2020 aux Ateliers de Bitche

Les conditions :

-proposer un projet d’environ 45min
-proposer un projet qui rentre dans le thème
-chaque artiste/groupe recevra 200€ pour sa performance aux ateliers de Bitche (logement personnes vivant hors du territoire et nourriture pour les performeurs).
-bien remplir le formulaire avant le 08 janvier 2020 à 0h00
-3 projets seront sélectionnés pour être présentés le 21 février

3-DIFFUSION SONORE MULTI-RADIOPHONIQUE (exposition Art Radio) – du 4 au 29 février 2020

Les conditions :

-proposer un projet sonore (pièce sonore fixe multi-piste, algorithme génératif, composition évolutive, automate ou pseudo-IA) de minimum 20 minutes pour 3 émetteurs radio FM stéréo (6 pistes)
-proposer un projet qui rentre dans le thème
-chaque artiste/collectif recevra 100€ pour la réalisation de son projet sonore qui sera joué pendant l’exposition Audioblast
-bien remplir le formulaire avant / Extension pour le 15 janvier 2020 à 18h
-5 projets seront sélectionnés pour être présentés le 21 février

Retrouvez le formulaire içi ! http://apo33.org/index.php/fr/2020/01/08/audioblast-festival-8-appel-a-propositions/?fbclid=IwAR102bqZ0lyKlHT9KzQnqIcU13DvgAkRvDT4c-RE3CeWi0Yotp6l-PDHeek

—————————————————————————————-
ENGLISH
—————————————————————————————-
AUDIOBLAST FESTIVAL #8

21st to 23rd February 2020

Festival of sound creation using the network as a live venue, Audioblast broadcasts numerous networked audio practices including; experimental music, drone, noise, field recordings, sound poetry, electronic and comtemporary music.
The festival will be broadcast live online and through radio spatialisation system installed at the Intermedia platform on Saturday 22nd and Sunday 23 February 2020.

The theme this year is :

Global E-missions / E-missions Globales

We have almost arrived at the point of no return, we are in the red and the situation is becoming alarming. After this date, humanity would draw irreversibly from “non-renewable” reserves. No matter how this is calculated and the exact reality of this thesis, we as arstists, muscians, composers, poets question how we act upon our world, what our carbon impact might be, as well as imagining how we could build viables solutions for all.
If we have found, the conscious individual or certain policies, activities as more or less sustainable solutions for ourselves, as singular and being a small part of the population, they are far from solving the problem overall. As long as industry and neo-liberal systems continue their unimpeded march of overconsumption and excessive production, and continue to turn a blind eye to the problems of our self-centered expansion on Earth, disaster may not be averted.
Earth Overshoot Day (EOD), previously known as Ecological Debt Day (EDD), is the calculated illustrative calendar date on which humanity’s resource consumption for the year exceeds Earth’s capacity to regenerate those resources that year. Earth Overshoot Day is calculated by dividing the world biocapacity (the amount of natural resources generated by Earth that year), by the world ecological footprint (humanity’s consumption of Earth’s natural resources for that year), and multiplying by 365, the number of days in one Gregorian common calendar year:

When viewed through an economic perspective, EOD represents the day in which humanity enters an ecological deficit spending. In ecology the term Earth Overshoot Day illustrates the level by which human population overshoots its environment. In 2019, Earth Overshoot Day was on July 29.[2]

In the context of Audioblast, this concept of emission particulary interests us; developing the concept as a globalised E-mission : of course carbon dioxide emissions but also transmissions or Electronic Emissions (E-missions) in connection with these possibilities of transmitting sound of globalised way, sound and the air working together, without air, there is no sound (indeed the sound makes the air that is transmitted to our ear vibrate). So how does this inspire us? Do we feel invested in these issues? How can we address the problem of global emissions, overshoot day, over consumption, resistance, alternative proposals or attempts to provoke political reaction or destabilise the all-powerful and destructive ideological neo-liberal sphere?

Join us for online concerts from home, in your studio or at your favorite coffee shop or anywhere else you can find an internet connection!

1 – CALL FOR LIVE ONLINE CONCERTS (electronic) – Saturday 22 and the Sunday 23 February 2020

The conditions are as follows:

– Propose a live or networked performance with a minimum duration of 1 hour

– FEE: each (artists/group/collective) will receive 25€ for online performance

– deadline: 08 January 2020 at 00:00

2-CALL FOR LIVE CONCERTS / AUDIO PERFORMANCES – Friday, February 21, 2020 at the Ateliers de Bitche

The conditions are as follows:

– Propose a live set / audio performance of approximately 45min

– FEE: each project (artists/group/collective) will receive 200€
(housing for people living outside Nantes is provided and dinner for all performers).

– deadline: 08 January 2020 at 00:00

– 3 projects will be selected

3-CALL FOR MULTI-POINT AUDIO BROADCAST (Radio Art Exhibition) – February 4-29, 2020

The conditions are as follows:

– Propose a sound project of at least 20 minutes for 3 stereo FM radio transmitters: 6 tracks.
(fixed multi-track sound, generative algorithm, scalable composition, automaton or pseudo-IA)

– propose a project that fits the theme

– FEE: each project (artists/group/collective) will receive 100€ on completion

– deadline: Wednesday the 15 at 6pm (extension!!!)

– 5 projects will be selected

Applications for Audioblast festival here: ! http://apo33.org/index.php/fr/2020/01/08/audioblast-festival-8-appel-a-propositions/?fbclid=IwAR102bqZ0lyKlHT9KzQnqIcU13DvgAkRvDT4c-RE3CeWi0Yotp6l-PDHeek

Publié dans Appel à projets, arts sonore | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Création radiophonique, la Ville rêvée


programme 2 La Ville rêvée - ELM_BnF_Page_1programme 2 La Ville rêvée - ELM_BnF_Page_2

Publié dans arts sonores, radiophonie | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

2020 à l’écoute !


2020

Image | Publié le par | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Festival Création radiophonique « Longueur d’Ondes »#17


cropped-modele-format-horizontal-rvb-2020-1

Longueur d’ondes, Festival de la radio et de l’écoute revient pour sa dix-septième édition, du 4 au 9 février 2020 !

Le Quartz – Scène nationale de Brest, Les Ateliers des Capucins Brest, Océanopolis, le Cabaret Vauban, le Mac Orlan, ils nous accueillent tous pour une semaine autour de la radio, dans toutes ses formes : émissions, rencontres, ateliers, tables rondes, soirées sonores, etc.

Publié dans arts sonore, festival, radiophonie | Tagué , , , , | Laisser un commentaire