SOUTENEZ DESARTSONNANTS


logdas

SOUTIEN DESARTSONNANTS

 Vous appréciez le blog Desartsonnants, son contenu ?

 Soutenez le, aidez le pour poursuivre plus sereinement son travail, il vous en sera très reconnaissant !

Le projet Desartsonnants

Le site, infos, réflexions, actualités, zoomsdesartsonnants Sonos//faire

Les revues d’informations, ressources, curration, partage

Création sonore et environnement

Déambulations pédestres, artistes, chercheurs, bâtisseurs en marche

Desartsonnants en actions, vers un art du paysage sonore

Espace public, projets artistiques et culturels, lieux de fabrique

Listening Art, objets, postures, dispositifs, l’écoute tous azimuts

Textes, réflexions, projetsBibliothèque Scribd Desartsonnnants

Archives – Plus de 1000 articles en ligne sur l’ancien blog Desartsonnants

Paysages sonores, chemins d’écoute, création sonoreDesartsonnants en écoute

 

DONS PICT

Image | Publié le par | 2 commentaires

Le murmure des feuilles – Performance sonore


20994282_1817423168569024_3057192357029078504_n

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, les musiciens des Percussions de Treffort, avec la complicité de Will Menter proposent une performance musicale et improvisent de nouveaux sons, à l’aide d’éléments naturels et d’objets sonores, dans une expérience musicale et sensorielle inédite.

« Le murmure des feuilles » de Will Menter a été créé en avril 2017, dans le cadre de l’événement « 7bis Chemin de Traverse » organisé par Résonance Contemporaine, et « Naturellement ! Art, nature et singularités » organisé en collaboration avec la Ferme de Chosal (74), la Fondation Trajets (CH) et la Ville de Genève (CH).

Dans cette sculpture sonore, plus d’une centaine de feuilles de bois sont suspendues au-dessus de nos têtes et hors de portée de nos mains. Elles attendent le vent et les courants d’air pour les inciter à chanter. Will Menter nous invite à chercher les mélodies, les rythmes, les harmonies, les dissonances cachés dans un mélange sonore riche et varié.
Les feuilles de différentes tailles sont issues de cinq essences d’arbres différentes : le chêne, le sapin douglas, le mélèze, le châtaignier, l’acacias. Les plus épaisses retentissent avec des notes claires, tandis que les plus minces semblent plus près des sons du papier ou des feuilles sèches d’automne.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles. Tout public. Accessible aux personnes à mobilité réduite.

Accès : deux entrées par l’avenue Alsace Lorraine et par le Boulevard Paul Bert, de chaque côté du Palais de justice. Le parc de la Madeleine se situe derrière le Palais de justice. Accès libre.

Renseignements : 04 74 47 29 05 / http://www.resonancecontemporaine.org/actualites/accueil/article/les-percussions-de-treffort-en-concert

Avec l’aide du Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, du Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes, de la Ville de Bourg-en-Bresse,
En partenariat avec Le PLAD de la Ferme de Chosal et l’ESAT de Chosal, la Fondation Trajets, Art sans RDV, Out of the Box, la Ville de Genève, Le Conseil départemental de la Haute-Savoie, l’Adapei de l’Ain.

Dimanche 17 septembre à 15:00 – 17:00

Parc de la Madeleine, Bourg-en-Bresse (01)

 

 

Publié dans arts sonores, installation sonore | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Cycle de conférences au GMVL – Saison 2017/2018


News ! Le GMVL, Groupe de Musiques Vivantes de Lyon lance un nouveaux cycle de conférences pour la saison 2017/2018.

Pour (presque) tout savoir sur l’acousmatique, la composition, les techniques et esthétiques, le paysage sonore…

L’équipe du GMVL vous y attend d’oreilles fermes !

Thématiques et calendrier des conférences
http://gmvl.org/wp-content/…/2017/07/ListeCONFERENCES-V3.pdf

 

L’image contient peut-être : texte
Publié dans acousmatique | Laisser un commentaire

Invitation à la marche – Made of walking 2017 à la Romieu (France-Gesrs)


MADE OF WALKING 2017 – LA ROMIEU (FRANCE) – 27.08 > 01.09.2017
OUVERTURE – RECEPTION – INAUGURATION SOUND WALK SUNDAY – INAUGURATION D’UN POINT D’OUÏE – TABLE RONDE Du bon usage de la marche – ARTIST TALKS. Salon de randonnée en devisant

Nous avons le plaisir de vous inviter à l’ouverture du Festival Made of Walking en présence des 35 artistes internationaux le 27 août à 18h30 et à l’inauguration d’un Point d’ouïe, suivie d’une Table Ronde « Du bon usage de la marche » et du Salon de randonnée parlant, le 30 août à 18h30, dans la salle de fêtes de la Mairie à La Romieu.

—–

MADE OF WALKING 2017 – LA ROMIEU (FRANCE) – 27.08 > 01.09.2017

L’écoute de la Terre inspirera et guidera nos réflexions et expérimentations tout au long du Festival « Made of Walking 2017 » à La Romieu,

SOUND WALK SUNDAY Le dernier dimanche d’août a été choisi pour donner vie à la première Sound Walk Sunday, événement mondial qui sera inauguré à Made of Walking – La Romieu et sera fêté par la suite chaque année à la même date.

MADE OF WALKING est à l’origine tout à la fois une forme d’école, un lieu itinérant de pédagogie et un festival international et nomade qui met l’accent sur une interdisciplinarité construite autour de différentes pratiques de marche. Ces actions sont menées par et avec des artistes marcheurs invités et des spécialistes menant des actions et réflexions sur un mode déambulatoire (aménageurs, philosophes, chercheurs…)

INAUGURATION D’UN POINT D’OUÏE – La Romieu
Inauguration officielle en présence d’élus locaux, d’un Point d’ouïe cartographié, avec Gilles Malatray. Un lieu d’écoute « idéal », qui sera inauguré officiellement, au terme d’une cérémonie d’écoute, en présence du public et d’élus locaux comme un Point d’ouïe. Ce Point d’ouïe viendra s’ajouter à ceux déjà inaugurés dans différentes villes et sera géolocalisé sur une carte accompagné de sons, de textes et d’images.

TABLE RONDE Du bon usage de la marche
Où il sera question d’itinéraire et d’itération, de barbe, de blé barbu et de barbelé, d’un grand chêne, d’espaces intermédiaires, de chemins et d’usage, avec Fred Ortuno & Jules Desgoutte, coordinateurs d’Artfactories/autresparts, un groupe d’acteurs culturels et d’artistes réunis autour d’un projet commun de transformation de l’action culturelle par l’expérimentation d’autres rapports entre art, territoires et société.

ARTIST TALKS. Salon de randonnée parlant
Andrew Stuck (Royaume-Uni) animera (et enregistrera) des présentations publiques quotidiennes de 4 à 12 minutes par les artistes participants. Ces présentations seront suivies de discussions, afin de favoriser l’échange de questions et réponses avec le public. Andrew Stuck a créé le Museum of Walking en 2007 pour montrer le travail des artistes, des activistes et des professionnels utilisant la marche comme moteur de leurs pratiques.

MADE OF WALKING 2017 est organisé par the Milena principle (Belgique) avec le soutien de Le bouc qui zouke (La Romieu, France), de Desartsonnants (France), d’ARTfactories/Autre(s)pARTs (France), d’Aifoon (Belgique) et du Museum of Walking (Royaume-Uni).

Curateurs : Isabelle Clermont (Québec), Gilles Malatray (France) et Geert Vermeire (Belgique).

Programme complet:

Publié dans arts sonores, Rencontre | Tagué , , , , , , , , , , , , , , | 1 commentaire

City Sonic 2017, une quinzième édition en approche


Sonic bouillonnement  à Charleroi!

1

Pour sa 15e édition, Transcultures et son événement phare City Sonic déménagent de Mons à Charleroi.

Pour autant, le cocktail qui tisse cet incontournable parcours sonore urbain maintient son cap, avec ses événements, concerts, promenades, installations, performances, moments poétiques…  qui mettront joliment la ville à feu et à sons.

Des artistes de tous bords, des dispositifs surprenants, un brin de folie auriculaire, des genres entremêlés, un panel de pratiques et d’esthétiques pour toutes les oreilles, tous les âges, voila ce qui se concocte en terres Belges. Derrière tout cela, la dynamique équipe de Transcultures – City Sonic, toujours emmenée d’oreille ferme par le bouillant Philippe Franck. Croyez moi, si je peux paraître par trop  dithyrambique, c’est du fait que je suis ce festival depuis son plus jeune âge, et prends toujours un réel plaisir à participer, avec Zoé Tabourdiot,  à l’élaboration de la Sonic Radio.

 

11

Desartsonnants (impressionné par le dispositif) et Such alias Marc Parazon pour la Sonic Radio 2015

 

Parmi la soixantaine d’artistes conviés pour cette édition, vous pourrez voir et entendre entre autre Charlemagne Palestine, Werner Moron, Raymond Delepierre, Christian Vialard, Alexandre Castant, Thomas Israël,  et bien d’autres encore.

Et pour montrer la vivacité et la diversité de la création sonore in progress, la nouvelle génération d’artistes étudiants de l’école d’ARTS2 Mons et de Villa Arson de Nice, laboratoires et pépinières des arts sonores en construction, viendront présenter leurs travaux, que dis-je, leurs œuvres. Notons d’ailleurs que j’ai connu nombre de ces jeunes artistes qui, ayant fait leurs premières armes dans ces écoles, s’étant frotté au public à City Sonic, sont maintenant des créateurs sonores, enseignants passeurs, menant une carrière souvent internationale. D’où le fait que j’insiste sur ce réel coup de pouce, indispensable de la part d’un tel festival, et garant de ressources vives, en formation et à venir.

City sonic post Mons – Pour moi, après avoir arpenté Mons des années durant, fin d’étés et hivers ces dernières années, de jour comme de nuit, toutes oreilles ouvertes, j’avais fait de cette cité un véritable laboratoire d’écoute, de soundwalks, de field recording, conférences, workshops et d’autres expériences sonores et humaines. J’en connaissais les acoustiques remarquables, les chants du beffroi, les Points d’ouïe et bancs d’écoute, les endroits où l’on pouvait promener ses oreilles, comme celles d’autres écoutants. L’expérience de la durée m’a permis, ainsi que dans d’autres villes ou sites, de creuser un projet dans la continuité, autour d’un paysage sonore urbain, avec à la fois ses repères et ses évolutions au fil des années, des aménagements. Cette édition à venir va me faire découvrir un nouveau site, a priori très différent, qui viendra donner à mes écoutes un sang neuf, de nouveaux territoires à explorer, des friches à défricher, de l’oreille dans tous les sens du terme, des jeux de l’ouïe à inventer, à contextualiser. Au fil des marches, des interviews, des écoutes, s’écrira un nouveau paysage sonore carolo (entendez de Charleroi) que j’ai hâte de découvrir.

Je retrouverai avec plaisir cette année encore, des artistes et acteurs culturels qui sont, au fil du temps, devenus de véritables amis, co-animerai la Sonic Radio avec Zoé Tabourdiot, parlerai et marcherai sur les traces de Max Neuhaus, tout un programme.

 

Sonic Radio foxy Gilles

Foxy Sonic Radio 2016, incognito à quelques poils près – @photo Philippe Franck

 

Envie de vous rafraichir l’oreille, de surprendre votre écoute, de plonger dans un sonic bain vivifiant, c’est à partir du 07 septembre à Charleroi (et ailleurs). Consulter l’agenda en cliquant sur le lien ci-après.

http://citysonic.be/festival2017/agenda-en-un-coup-doeil/

 

Le parcours sonore

20768071_1468322593223187_2781249951036507259_n

20727909_1468322599889853_2140640106560954335_n

 

Et pour tout savoir, le Dossier de présentation ICI

 

11990478_926766420712143_941070232158519413_n

 

Publié dans arts sonores, festival | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Stage art sonore et sensitif


Art sonore et sensitif

20664962_818063188358133_4431016801743313861_n

Publié dans arts sonores, Stage | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

City Sonic 2017 Agenda


Agenda en un coup d’œil

 

07>17.09 – 12.00>18.00 | Parcours City Sonic #15 Charleroi

Parcours Sonore et Sonic Vidéo > Installations in situ au centre-ville
Fermé le lundi

 

30.08>30.09 | Evénements Charleroi – La Louvière – Bruxelles

Performances, concerts, ateliers…

*une information complète très bientôt sur ce site

 

30.08>18.09 | Concert/Exposition Bruxelles

Christophe Bailleau + Pastoral
Lundi>jeudi 09.00>18.00 – vendredi>12h30 – Entrée libre
> Alliance française

 

06.09 – 20.45>22.00 | Before City Sonic #15/Apéro Sonic Charleroi

Dj Elephant Power
> Quai Rimbaud

 

07.09 – 18.00>00.00 | Opening event City Sonic#15 Charleroi

18:00 | Ouverture des parcours > Charleroi danse

21:00 | Performances
Andreas Trobollowitsch, Alain Wergifosse, Feromil

23:00 | City Sonic Party
Colin Ponthot
> Manufacture Urbaine.

 

08.09 – 15.00>22.30 | Performances/Concert/Conférence Charleroi

15.00 | Sonic TEC
DJ Frau Picha + Werner Moron & Mirco Gasparrini
> Bus + métro TEC

18.00 | Partage d’écoute#1
Autour de Max Neuhaus – Gilles Malatray
> Point Culture

20.00 | Sonic Church #1
Concert Charlemagne Palestine
> Basilique Saint-Christophe

21.30>22.30 | Parcours Audio Sensible en ville
Gilles Malatray – Balade sonore en ville
> Départ Basilique Saint-Christophe

 

09.09 – 15.00>19.00 | Salon de dégustation sonore Charleroi

KEM: Karaoké Electro-Mécanique
Métalu à Chahuter Al1 + Ant1
> Place de la Digue

10.09 – 14.00>17.00 | Sonic Sunday#1 La Louvière
Massages sonores – Isa Belle, Installation/performance – Johan Vandermaelen, Concert- You got no jams + Sonic Tea Time
> Site du Bois du Luc (écomusée)

 

13.09 – 18.00 | Conférence/Ecoute commentée Charleroi

Partage d’écoute#2
Alexandre Castant – Archives radio arts sonores/arts plastiques
> Point Culture

 

13.09 – 20.00 | Concert-lecture Charleroi

Golden Hello – Serge Teyssot-Gay+ Eric Arlix +Christian Vialard
> Eden

 

16.09 – 10.00>23.00 | Ateliers/Concert Charleroi

10.00>16.00 | Sonic Kids
Ateliers Isa Belle Vibrations/Corps/Odeurs, Rudy Romanowski Au plafond de la libellule
> Musée des Beaux-Arts

21.00 | Concert
Ben Bertrand, Jean De Lacoste + Karen Willems
> Manufacture Urbaine

 

17.09 – 12.30>16.30 | Sonic Sunday #2 Charleroi

12.30>13.00 | Improvisation nomade
Maurice Charles JJ +Ariane Chesaux + Isa Belle + Marie Decarpentrie
> Marché de Charleroi

13.00>13.20 | Performance
Instruments inventés – Adam Bohman
> Maison Dorée/Maison de la presse

13.20 | Sonic snack & drink

13.40>14.00 | Performance
Solo saxophone + loop Maurice Charles JJ
> Maison Dorée/Maison de la presse

14.00>14.20 | Performance
Unda
> Maison Dorée/Maison de la presse

15.00>16.30 | Sonic Church #2
Concerts électro-acoustiques Léo Kupper, Todor Todoroff
> Eglise Saint-Antoine de Padoue

 

19.09 – 20.30 | Lab OMFI live Bruxelles
Performance workshop live
> Halles Saint-Géry

21.09 – 20.30 | Concerts/Performances Bruxelles
OMFI – One Moment Free Improv @ City Sonic#15
Teuk Henri, Sébastien STh Biset, Adam Bohman, Catrine Godin + Paradise Now
> Halles Saint-Géry

23.09 – 19.00 | Sonic environement live Bruxelles
Concert/Performance MNOP
Quattrophage
> Le Wiels

 

28>30.09 – 20.30 | Performances interdisciplinaires Bruxelles

Performance poésie/danse/son/vidéo – Les Oracles
Maryline Daoust, Manon Oligny, Karine Ledoyen, Catrine Godin, Marine Delvaux, Philippe Franck, Thomas Israël, Simon Dumas
> Théâtre La Balsamine

 

En images

Affiches City Sonic #15

city-sonic-2017-affiche_web-v31-07

emilien-leroy_systeme-d-ecoute-sur-la-sambre_city-sonic

 

Frau Picha

frau-picha_sonic-tec_art-sonore_city-sonic_transcultures-2017

 

Christophe Bailleau + Pastoral

chritophe-bailleau_pastoral_philippe-franck_l-echappee-belle_affiche-alliance-francaise_city-sonic_transcultures-2017

 

Charlemagne Palestine

charlemagne-palestine_art-sonore_city-sonic_transcultures-2017

 

Francesc Marti

francesc-marti_the-sounds-of-the-world_credits-francesc-marti_art-sonore_city-sonic_2

 

Andreas Trobollowitsch

andreas-trobollowitsch_ventorgano_art-sonore_city-sonic-2017_transcultures_3

 

emilien-leroy_feromil_art-sonore_city-sonic_transcultures-2017-1

 

Mathieu Zurstrassen – Paolo Almario

paolo-almario_mathieu-zurstrasse_vert2_residences-croisees_la-chambre-blanche-batiment_arts-numeriques_transcultures-2016

 

Alain Wergifosse

alain-wergifosse_senzobject-box_photo-transcultures_art-sonore_city-sonic-2017

 

Site City Sonic 2017 : http://citysonic.be/festival2017/

Publié dans arts sonores, festival | Tagué , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Création radiophonique « J’entends ou je rêve? »


20479689_10210235355345967_4111862532609081308_n

 

Mardi 1er Août – de 21H30 à 0H30- Jardin des Arts, Rue Dulau, médiathèque d’Arles

Des ondes nous traversent. Un moment suspendu, tous feux éteints. Savez-vous où nous sommes ?
C’est à une dérive sonore de 10 800 secondes de radio que vous convient Phonurgia nova et la médiathèque d’Arles, pour cette nuit du 1er Août dans le Jardin des arts. Un programme totalement dédié à la fiction sonore. Un patchwork de créations francophones (Belges, Suisses, Canadiennes et Françaises) qui sera égrené entre 21h30 et minuit 30 donnant à découvrir un éventail très large de propositions de jeunes auteurs. Un parcours qui unit les extrêmes et brouille les frontières : fiction, non-fiction, musique, art sonore ? Les oeuvres les plus courtes ne dépasseront la minute (elles proviennent du Festival Québécois “60 Secondes radio“).
Les lauréats du Prix Fiction Phonurgia Nova / SACD 2016 y sont à l’honneur, mais aussi le Prix Italia fiction 2016 attribué à Alexandre Plank, Caroline Guiela N’Guyen et Antoine Richard.
Munis de casques sans fil, allongés dans l’herbe, calés dans des transats, ou déambulant lentement au milieu des plantations des enfants tout en vous laissant traverser par les ondes, vous entrerez et quitterez le Jardin des arts à votre guise, comme on entre et on ressort d’un programme radio.
Auparavant, durant tout l’après-midi du 1er août (et le lendemain matin du 2 août), dans le cadre du Workshop “Nouvelles fictions sonores”, la médiathèque d’Arles accueillera cinq figures incontournables de la fiction radio francophone (Blandine Masson de France Culture, David Collin de la Radio Suisse Romande, Catherine Tullat de la SACD, Arnaud Forest d’Arte Radio et Carmelo Iannuzo de l’ACSR Bruxelles). Par touches successives, à travers de nombreuses écoutes guidées, ensemble, nous brosserons un panorama de cette radio qui s’invente dans le replis des ondes, montrant combien à l’heure du web et des réseaux sociaux, elle demeure un terrain d’expérience passionnant, inspirant et essentiel pour de nombreux jeunes auteurs dramatique.

L’entrée de la Nuit s’effectue par la rue Dulau, située à l’arrière de la médiathèque.

Publié dans arts sonore, radiophonie | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

PROGRAMME FESTIVAL FUTURA 2017


unnamed

Mercredi 23 août

11h00 Introduction

12h00 Pot d’ouverture du festival

13h30 Concert 1 : musique acousmatique
Jorge David Ortiz Trejo Deconstruction of memories 08’19
Sophie Berger 49°00’ SUD [2016 – création] 04’43
Martina Claussen Flashback [2016] 06’50
Claire Renard L’infini du rythme [2003] 09’22
Jacques Stibler Le temps, la mesure [2016 – création] 16’46
Interprète : Jonathan Prager

15h00 Concert 2 : musique acousmatique
Alexandre Bellenger Kôeu Steu Lo Plä [2017 – création] 12’11
Maki Litanie [2001] 15’06
Leo Cicala Khoisan [2015] 10’45
Alice Calm Constellation 5 [2013] 6’46
Sina Fallahzadeh Le bruissement de l’aile de Gabriel [2014] 11’19
Interprète :  Nathanaëlle Raboisson

 

16h30 Concert 3 : musique acousmatique
Michel Titin-Schnaider Alégorie Japonaise [2017] 30’00
Dante Tanzi Contemporary Waves [2016] 19’13
Interprète : Eric Broitmann

18h00 Concert 4 : musique acousmatique
Tomonari Higaki création [2017 – création] 20’00
Lucie Prod’homme création [2017 – création] 11:00
Dieter Kaufmann il pleut – pas-sage percussif « 3ème symphonie acousmatique » [2017 – création] 22’05
Interprète :  Olivier Lamarche

21h00 Concert 5 : art radiophonique
Denis Dufour Les Cris de Tatibagan [2017] 115’00
Interprète : Tomonari Higaki

Jeudi 24 août

11h00 Concert 6 : conceptuel / Musique et vidéo-texte
Frédéric Acquaviva Ape to Pig [2015-2017] 57’27

13h30 Concert 7 : Prix internationaux
Concours CCMC et Destellos
Tanapon CHIWINPITI Burleske [2016] 8’00, prix ACSM116 2017
Nikos Stavropoulos Topophilia [2016] 7’32 concours Destellos 1e prix
Tomonori OKADA Shoryo” [2016] 7’48, concours ACSM116 prix Futura 2017
Sangwon Lee Rollyphony [2016] 6’20, concours Destellos 2e prix Motus
Keiko NOZU Wake Flow [2016] 9’36 concours ACSM116 prix Motus
Interprète : Guillaume Contré

15h00 Concert 8 : musique acousmatique
Céline Périer Anthropocène [2016] 10’00
Antonio Ferreira About the Shovel and the Atom [2016] 10’30
Christophe Lambert Un tour, détour 6’24
Sylvia Lebranchu Sauvage [2016 – création] 16’56
Matthieu Guillin Superposition pour Bellmer [2016 – création] 12’10
Interprète : Olivier Lamarche

16h30 Concert 9 : musique acousmatique
Remy Carré Pluies rouge [2017 – création] 13’10
Jean Favory Passage-Longitude 40 [2003] 07’42
Agnès Poisson Par Les Vents, chahutée [2017] 12’20
Alain Savouret Vie-vent [2009] 17’34
Interprète : Eric Broitmann

18h00 Concert 10 : hörspiel
Livia Giovaninetti La dernière rose [2017 – création] 45’00
Interprète : Jonathan Prager

21h00 Film documentaire

Cendrine Robelin La Lucarne des rêves

22h30 Concert 11 : art radiophonique
Paul Ramage, Vincent Laubeuf, réalisation Nathalie Salles Torii, la porte du moi [2017] Interprète : Nathanaëlle Raboisson

Vendredi 25 août

11h00 – 23h00 Concert : Journée Lionel Marchetti
Lionel Marchetti Atlas (97 phénomènes) 12h00
En 7 cercles

Samedi 26 août

10h30 Rencontre public avec Lionel Marchetti

13h30 Concert 12 : musique acousmatique
Eric Broitmann La vallée du bonheur profond » [2017] 50’
Interprète : Tomonari Higaki

15h00 Concert 13 : musique acousmatique
Edith Alonso Túnel [2016] 08’37
Claude Hermitte Si (Objets trouvés n°3) [2017] 07’07
Cyril Gourvat Tanvalacruchalo 08’34
Arnaud Laurens La Pietà de Taipe [2017 – création] 20’50
Frederico Schumacher La Mecánica de las Cosas [2016] 10’53
Interprète : Nathanaëlle Raboisson

16h30 Concert 14 : musique acousmatique
Emilie Mousset Le point de bascul [2017] 08’37
Thomas Hilbert Vert Dordogne [2016] 07’07
Bruno Capelle et Iris Lancery Les pensées de Jeanne [2016 – création] 13’23
Matthieu Perrin et Maël Gros Nausicaa III 10’54
Philippe Leguerinel L’Anse Rouge [2017 – création commande de Motus pour Futura] 20’00
Interprète : Eric Broitmann

18h00 Concert 15 : musique acousmatique
Armando Balice Euclidiennes ou Symphonie du noir n°1 [2017 – création commande de Motus pour Futura] 45’00
Interprète : Guillaume Contré

21h00 Concert 16 : Hommage à Pierre Henry
Pierre Henry Apocalypse de Jean [1968] 1h45
Interprète : Jonathan Prager

—————————–

Nuit blanche

Interprète : Guillaume Contré
23h30 Guillaume Contré Création [2017] 40’00

Interprète : Olivier Lamarche
00h11 Luc Ferrari L’escalier des aveugles [1991] 35’00

Interprète : Jonathan Prager

00h46 Francis Dhomont Signé Dionysos [1986] 27’54

01h14 François Couderc Polygories [2017] 15’48

01h30 Julien Beau Tina [2016] 08’56

01h40 Marie-Hélène Bernard La rivière souterraine [2016 – création] 14’41

01h55 Alexandre Del Torchio Prolifération – propagation [2015] 13’04

Interprète : Tomonari Higaki

02h09 Diana Pérez Custodio Pánico (Panic) 09’00

02h18 Medín Peirón L’enfer musical (Partie IV de «Jardin des délices) 15’15

02h34 Yannick Dauby Tsi̍t lâu tsuí 36’55

03h11 Emmanuelle Jolly L’heure bleue [2016 – création] 17’29

Interprète : Nathanaëlle Raboisson

03h30 Pierre-Luc Lecours Impacts discrets 09’13

03h39 Julia Nanda Bejarano López Respiración imaginaria [2017] 10’11

03h50 Thanos Chrysakis Nekyomanteion [2005] 13’07

04h03 Isabelle Stragliati o u r t i m e t o g e t h e r [2013] 27’28

04h31 Loïse Bulot Daphnie [2016] 08’52

Interprète : Olivier Lamarche

04h41 Emilie Payeur Synapse [2008] 07’36

04h49 Ana Tapia Rousiouk Les entrailles de la terre [2016] 24’00

05h14 Jean-Philippe Velu Single Combat 08’33

05h23 Anne-Claude Iger Le voyage immobile [2017] 24’00

Interprète : Guillaume Contré

05h48 Darren Copeland While Wor king And Walking [2016] 12’25

06h01 Daphnée Tsiouni Chambre no 15, σχοινάρια 05’50

06h06 Yérri-Gaspar Hummel Point de contrôle C. [2016] 06’33

06h13 Chantal Dumas Les petits riens – mécaniques du quotidien [2010 -17] 31’06

06h45 Yoann Sanson zzzz#Acousma [2017 – création] 22’00

 

Interprète : Eric Broitmann

07h07 Frédéric Mathevet Lord of the flies (d’après William Golding) [création] 35’47

07h43 Emmanuel Mieville Shao Yue temple [création] 10’40

07h55 Felipe Otondo Night Study No. 1 [2013] 09’58

08h05 François Buffet Et to pan 16’35

08h21 Fin, croissant, café, thé… offert par le festival

Publié dans acousmatique, arts sonores, festival | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Des paysages, des sons, une artiste, Caroline Bouissou


Caroline Bouissou, tentatives de paysages

 

observatoire2

@Photographie Philippe Cadu – Observatoire – Caroline Bouissou – Cahors Juin Jardins, Cahors, Parc Tassart, France, 2015

Il m’arrive parfois d’être interpelé par une œuvre, ou un ensemble d’œuvres d’un ou d’une artiste. Une image, un son, une forme, un contexte, une mise en scène, une ambiance, un entrelacement de choses plus ou moins délimitées, définies, déterminées peuvent, en un instant, catalyser mon attention. Rien d’exceptionnel me direz-vous, l’artiste étant justement là pour capter l’attention, et plus si affinité.

Pour ce qui est de l’œuvre de Caroline Bouissou, c’est certainement son approche paysagère, sensorielle, qui m’a séduit, démultipliant points de vue et points d’écoute, motifs et matières, perceptions et sensations, au fil d’expositions, performances, installations…

Ici, la photo, la matière, végétale, minérale, la sculpture, le corps, se frottent au paysage, l’expérimentent, en décalent ce que nous croyions comme avéré,  le réduisent, l’agrandissent, le fragmentent, le cadrent, l’encadrent et le décadrent. L’oreille et l’œil sont à la fête, mais plus globalement, le corps entier, y compris et surtout, celui du spectateur, visiteur, auditeur. Espèces d’espaces sublimés, pour paraphraser Georges Perec.

Soleil, roches, fleurs, sont appréhendés comme autant de panoramas, d’observatoires, de fenêtres ouvertes, de macro ou de micro paysages que l’on sent d’emblée fragiles, à fleur de sens. Des textures/motifs fragmentent et reconstruisent au gré des mouvements et postures des paysages mouvants. (cf la photographie en tête d’article)

J’aurais donc, tendance à vouloir arpenter, symboliquement comme physiquement les œuvres-espaces de Caroline Bouissou comme des parcours intimes, voire de m’en inspirer sur mes propres cheminements, de les transposer comme des modes perceptifs sur mes propres terrains d’écoute.

Appelons cela une mise en écho, ou une résonance, pour filer la métaphore audio-paysagère.

Je mets ici en copie un  texte publié sur le site de l’artiste,  qui illustre bien cette démarche de nous positionner, un nous spectateurs, dans différentes postures et endroits du paysage.

Tentatives de paysages
L’expérience du paysage, la fugacité immatérielle de phénomènes naturels, la prédominance de la nature, à travers la mer, le ciel, à travers l’observation des lieux et des usages se retrouve tout au long du travail de C.Bouissou. Son atelier tient dans une valise : quelques livres, un appareil photo, un enregistreur, un carnet de note…
Elle traverse des lieux aussi bien familiers qu’exotiques à la recherche de matériel, d’images, de sons pour ses œuvres. Bien que C.Bouissou utilise différents médiums, l’installation, la photographie, le son… l’ensemble de son travail est sous tendu par une pratique de la performance. La performance est à la fois un bagage léger pour un voyageur, mais c’est aussi et surtout une relation au spectateur qu’elle interroge sans cesse. C’est lui son principal collaborateur, celui qui va imaginer ce qui habite les espaces vides, qui va compléter les images, les récits… c’est avec lui qu’elle crée.
De ses voyages elle ramène des enregistrements, narrations prises sur le vif auxquels elle construira des lieux spécifiques d’écoute ; des objets qui serviront de support aux projections d’images – souvenirs, (des pierres, un globe, ect.). Elle ramène des photographies de paysage qu’elle composera, décomposera en les découpant… Images et sons, ses récits de voyage sont offerts comme des prétextes, des supports à imaginer.
Toujours en quête d’invention, l’expérimentation tient une part importante dans le travail de C.Bouissou. Le paysage ou la « tentative de paysage » en est le motif. Son intérêt pour le paysage s’est développé au fil du temps, pétrit par le cinéma et la littérature, par la découverte des langues et du langage.
Comme elle aime le dire : « le paysage n’existait pas avant d’être nommé » (cf. Augustin Berque), La narration, le récit ont valeur cosmogonique. « Et maintenant qu’il est nommé, le paysage nous échappe encore sans doute par l’élasticité de sa définition ou par sa grande familiarité. Pourtant que dit mieux que le paysage notre rapport au monde ? » C’est au spectateur d’en faire son histoire. L’enjeu pour C.Bouissou est de provoquer de l’expérience, du «vivre» au sens de François Jullien «Vivre de paysage», de créer du mouvement, de la corrélation.

Qu’est ce que regarder ?
À quel moment l’expérience individuelle rejoint-elle l’universel ?
Peut on recréer une émotion esthétique ?
Quelle est la force de suggestion du langage ?
Qu’est ce que le paysage au delà de sa représentation ? Que révèle t’il ?
Peut-on voir une illusion par l’imagination ?
Comment l’espace mental du spectateur peut il être un espace de création ?
Qu’elle est la place du regardeur ?
Comment impliquer le public dans l’œuvre ?

C.Bouissou a étudié l’art, la pédagogie et étudie les neurosciences. Elle est influencée par les récits des explorateurs, aussi bien par les espaces immersifs de La Monte Young que par les performances d’Eric Duyckaerts. Dans un usage ordinaire le terme «paysage» est peu remis en question pourtant il regroupe des questionnements fondamentaux révélant notre rapport au monde. Des lieux-installations, des objets-sculptures, des déplacements-performances et des émotions esthétiques constituent les «Tentatives de paysages».

Sources : http://carolinebouissou.com/

 

Ce blog étant sensé être centré sur la chose sonore, il me faut donc le justifier, et en venir à une image (sonore), une œuvre, une installation qui, parmi la riche production de Caroline Bouissou, m’a tout particulièrement interpellé. Ceux qui connaissent mon « obsession des points d’ouïe » comprendront sans doute pourquoi.

Cette installation est un mixage d’ambiances in situ, de références cosmogoniques, non sans un clin d’œil à une féminité façon Courbet, nous offre différents degré de lecture, où la poésie est à fleur de tympan, sur fond panoramique qui attire le regard (et l’oreille) vers…

 

L’Origine du monde 2016
Installation sonore

origine

Aux sons ambiants modifiés par la chambre acoustique du coquillage-sexe féminin se mêle le son des voix de deux personnes en train d’assister à une pluie de météorites. Suivant la théorie scientifique « Panspermie » la vie se serait développée sur Terre avec les acides aminés apportés par les météorites…

Sources « Documents d’artistes » http://www.documentsdartistes.org/artistes/bouissou/repro.html

 

Publié dans arts sonore, Paysage sonore | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Concours de création radio : Un été singulier


19260719_10158851589185293_4091519535244548640_n

Concours de création radio : Un été singulier
Du 15 juin au 31 août (inclus)

En partenariat avec Slate.fr et Sennheiser, les Audioblogs ARTE Radio organisent, pour la troisième année consécutive, leur concours dédié à tous les amoureux du son, professionnels ou amateurs. Envoyez-nous le podcast de votre été (4 min maximum) et remportez une diffusion rémunérée sur arteradio.com.
Vos sauts à l’élastique ou vos randos avec grand-mère, vos amours à la plage ou vos boulots galère, vos journées sans horaires et vos nuits pas très claires… faites vibrer nos oreilles au son de votre intime été : une histoire racontée à la première personne du singulier. Comme un selfie mais tout en son, comme un échantillon de votre vie, de notre monde et de la saison.
Le podcast gagnant sera diffusé et son auteur.e rémunéré.e par la radio web d’ARTE.

Les créations reçues seront publiées au fur et à mesure sur un audioblog dédié : http://audioblog.arteradio.com/blog/3047841/concours_arte_radio_2017/

Les prix :
1er prix : une diffusion rémunérée sur ARTE Radio + une diffusion sur Slate.fr + un casque audio Sennheiser HD 25 Plus.
2ème et 3ème prix : un casque audio Sennheiser HD 25 + un abonnement d’un an aux Carnets de Syntone, revue de l’écoute.

Le jury : Charlotte Pudlowski (rédactrice en chef et responsable des podcasts de Slate.fr), Mélissa Bounoua (rédactrice en chef adjointe de Slate.fr, et co-animatrice du podcast Studio 404), Silvain Gire (responsable éditorial d’ARTE Radio), Thomas Guillaud-Bataille (auteur radio et coordinateur des Audioblogs).

Tout savoir sur le règlement : http://php4.arte.tv/iframizeds/reglements/Reglement-Concours-AUDIOBLOGS_2017.pdf

Date limite d’envoi : jeudi 31 août 2017 (inclus).

Bonne écoute de votre monde, bel été
Les Audioblogs d’ARTE Radio
Avec Slate.fr et Sennheiser

Publié dans arts sonores, Concours, radiophonie | Tagué , , , , | Laisser un commentaire