SOUTENEZ DESARTSONNANTS


logdas

SOUTIEN DESARTSONNANTS

 Vous appréciez le blog Desartsonnants, son contenu ?

 Soutenez le, aidez le pour poursuivre plus sereinement son travail, il vous en sera très reconnaissant !

Le projet Desartsonnants

Le site, infos, réflexions, actualités, zoomsdesartsonnants Sonos//faire

Les revues d’informations, ressources, curration, partage

Création sonore et environnement

Déambulations pédestres, artistes, chercheurs, bâtisseurs en marche

Desartsonnants en actions, vers un art du paysage sonore

Espace public, projets artistiques et culturels, lieux de fabrique

Listening Art, objets, postures, dispositifs, l’écoute tous azimuts

Textes, réflexions, projetsBibliothèque Scribd Desartsonnnants

Archives – Plus de 1000 articles en ligne sur l’ancien blog Desartsonnants

Paysages sonores, chemins d’écoute, création sonoreDesartsonnants en écoute

 

DONS PICT

Image | Publié le par | 2 commentaires

Festival City Sonic 2019 – Winter Sessions


SOON, ça SONNE !

City_Sonic_16-Affiche_Web_990X1400px-Transcultures-2019-MASTER-2019-10-18-V2-LD

Dans quelques jours, tout un monde joyeusement Sonic investira Louvain-la-Neuve.

Installations, parcours, concerts, performances, rencontres, radio… Écoutons sonner Louvain, faisons joliment sonner Louvain !

On vous y attend, ouvrez les écoutilles, arpentez les sons, jeux de l’ouïe, oreilles aux aguets…

 

Sunday

 

La brochure pour préparer votre venue – Programme détaillé à lire et télécharger : http://citysonic.be/festival2019/wp-content/uploads/2019/10/City-Sonic-16-Winter-Sessions-BROCHURE-Planches.pdf

 

Sonic R

Publié dans acousmatique, arts sonores, festival | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Création radiophonique, Constellation#2


dépliant-agora-def-web 2

dépliant-agora-def-web1

Publié dans arts sonores, radiophonie | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Festival Bruits Blancs#9


arton1

arton10

arton11

arton12

arton13

arton14

arton15

arton16

Publié dans art vidéo, arts sonores | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Rencontres – Pratiques de l’écoute, écoute des pratiques #15


74409250_2418735378396382_1110346292665516032_n

L’écoute comme pratique sociale et comme comportement

Mercredi 20 novembre 2019
9h30 : accueil
10h-13h : conférences et débat
IMéRA- Marseille, Maison des Astronomes, salle de conférences, 2 Place Le Verrier 13004 Marseille.
Entrée libre

Avec :

François Delalande, responsable du programme de recherches en sciences de la musique au sein du GRM (Groupe de recherches musicales, Institut national de l’audiovisuel, Paris).

« L’écoute musicale comme pratique sociale et comme conduite. Implications pour l’analyse musicale »
La première tâche de l’analyse musicale est de déterminer quel « objet » elle entend analyser. Or, la définition même de l’objet, concrètement sa délimitation –ce qu’on met dedans, ce qu’on en exclut- est fonction des pratiques sociales que l’on prend en compte. Les pratiques sociales d’écoute musicale, souvent « instrumentées », sont variées et évoluent. Si l’on s’en tient à une écoute « linéaire attentive », souvent prise comme référence par les musiciens, on observe qu’elle s’analyse chez les auditeurs en différentes « conduites d’écoute », qui chacune « construit » l’objet à sa manière. C’est l’une des difficultés d’une analyse esthésique, qui partage les analystes.

Jean-Pierre Moreau, compositeur, chercheur (PRISM AMU-CNRS ; ADEF AMU), président du laboratoire Musique et Informatique de Marseille (MIM).

« La rigueur théorique et la pratique du flou : au sujet du discours et de la méthode »
Je m’exerce depuis 2007 à un art en émergence, la vidéomusique. Forme d’œuvre qui allie « musique et image en mouvement dans une expression sensorielle unifiée » – selon la définition qu’en donne le compositeur Jean Piché, inventeur du néologisme -, elle se présente à moi comme le fait la musique, c’est-à-dire comme un système dynamique, qui se déploie dans le temps. L’écoute, du compositeur comme de l’audio-spectateur, de par l’hybridité et la nécessité de chercher à comprendre ce qu’ils ne perçoivent qu’intuitivement, se trouve ainsi remise en question : comment écouter ce qui se donne à voir ? Afin d’être en possibilité de proposer des réponses aux questions posées par ce nouveau devenir commun du visuel et du musical, j’ai animé pour le laboratoire MIM un atelier de recherche destiné à permettre à l’ensemble des personnes partageant cette expérience, d’échanger de façon argumentée, sourcée et contradictoire, dans la continuité d’une pratique d’analyse musicale qui a permis en d’autres temps l’invention des Unités Sémiotiques Temporelles (laboratoire MIM, 1996). Nous avons ainsi élaboré en co-construction un vocabulaire et un système de représentation de ce qui, potentiellement, est à l’œuvre dans la relation audiovisuelle perçue par l’audio-spectateur. Les moyens de l’analyse, maintenant constitués, permettent au compositeur de faire retour sur l’œuvre vidéomusicale – réalisée ou en cours de réalisation – également de fédérer plusieurs créateurs – compositeur, artiste vidéo et auteur – dans une réalisation dont les lignes de force ont été préétablies en commun.
___________________________________________________________________
Le séminaire « Pratiques de l’écoute, écoute des pratiques » est co-organisé par PRISM (AMU/CNRS) axe 2, ESAAix, Locus Sonus et IMéRA.

Responsables du séminaire : Jean Cristofol (ESAAix, PRISM AMU/CNRS), Elena Biserna (PRISM AMU/CNRS, TEAMeD), Christine Esclapez (AMU, PRISM AMU/CNRS), Peter Sinclair (ESAAix, PRISM AMU/CNRS).

Crédit image : Jacques Mandelbrojt, Encre.

Publié dans arts sonores | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La ville rêvée – Appel à participation


Cet appel propose de bâtir collectivement des « villes sonores », réelles et imaginaires.

Dans un but artistique, social et patrimonial nous souhaitons éveiller les rêves sonores des citoyens du monde en questionnant l’espace et le temps de l’écoute dans nos sociétés. Quels sons nous touchent ? Pourquoi ?

logo_e-l-m_warm-red_transp

 

Les enregistrements audio envoyés par le public seront sélectionnés puis publiés sur la plateforme en libre accès Ecouter le monde. Ils seront réinterprétés par des créateurs sonores, des artistes plasticiens, des compositeurs… pour devenir des créations en libre accès. Ils feront également l’objet d’une écoute publique à la Bibliothèque nationale de France le 31 janvier 2020.

Cet appel est porté par Radio France Internationale, la Bibliothèque nationale de France, le Conservatoire de musique Benedetto Marcello de Venise, l’école supérieure de journalisme de Dakar E-Jicom et l’association bruxelloise BNA-BBOT « Bruxelles nous appartient ».

Pourquoi ?

Les sons urbains ne se trouvent souvent évoqués qu’en termes de « pollution sonore », mais cette perception ne rend pas compte de la complexité du monde sonore et de ce que l’ouïe nous confie de la réalité. Car habiter ou découvrir un lieu, c’est l’écouter, autant, sinon plus, que le regarder. 

Quelle sont nos pratiques auditives ? Et si nous pouvions distinguer des sonorités qui nous touchent ? Comment imaginez-vous les ambiances sonores de la ville rêvée ? 

Et nous ? Quelles sont nos pratiques sonores ? Nous sommes tous des récepteurs de sons mais aussi des émetteurs : nos talons claquent, nos voix résonnent dans l’espace public, la sonnette de notre vélo retentit une ou dix fois sur notre trajet, la sonnerie de notre téléphone portable crie ou chuchote… Notre façon de « faire sonner le monde » fait de nous des interprètes : nous contribuons aussi à la qualité de notre environnement sonore.

Peut-on changer les espaces publics, non en les assourdissant, mais en y laissant éclore mille sonorités oubliées ou nouvelles ?

Et si la ville rêvée était une ville composée de tous les sons partagés par des citoyens du monde aux oreilles curieuses ?

A travers cet appel, nous souhaitons esquisser la ville rêvée de demain en partageant les sons qui nous touchent, ceux dont nous voulons être environnés, produits par nous ou par d’autres.

En mettant l’accent sur la multiplicité des espaces urbains et des manières de les écouter, cet appel vise par ailleurs à susciter des échanges de pays à pays, de culture à culture, de pratiques auditives à pratiques sonores, d’imaginaire à imaginaire. Comment les sons de la vie quotidienne à Bamako arrivent-ils aux oreilles d’une habitante de Venise ? Un système de correspondance sonore permettra aux contributeurs d’Ecouter le monde d’envoyer leur morceau de ville sonore rêvée à l’autre bout du monde.

Pour qui ?

Toutes les personnes, amatrices ou professionnelles, qui collectent des sons, ainsi que toutes les sonothèques, grandes et petites (appartenant à des institutions, des associations ou des particuliers), souhaitant partager un son de la vie quotidienne capté dans l’espace public.

Mise en commun des contenus collectés

Un jury composé des fondateurs du projet Ecouter le monde se réunira pour sélectionner des propositions parmi toutes les contributions envoyées.

1 – La sélection

Les propositions sonores retenues seront publiées sur la page La carte des sons sous licence Creative Commons. Les auteurs (individuels et/ou appartenant à une institution et association associée) seront répertoriés sur la page Contributeurs dès décembre 2019.

2 – Les réalisations et les rencontres

L’appel sera clôturé le 15 décembre 2019 mais les propositions envoyées avant le 30 novembre 2019 pourront bénéficier d’une plus grande visibilité et seront réinterprétées par des créateurs sonores, des artistes plasticiens, des compositeurs… pour devenir des créations en libre accès.

  • Les sons retenus dans le cadre de cet appel à participations et dans le cadre d’ateliers organisés en parallèle feront l’objet d’émissions diffusées sur les ondes et le site de RFI, dans la chronique sonore Ecouter le monde de Monica Fantini et sur tous les réseaux sociaux associés. Elles feront également l’objet d’un coffret-audio.
  • Certaines contributions sonores sélectionnées feront l’objet d’une publication digitale et papier de « cartes postales sonores » et elles seront traduites en image par des artistes plasticiens.
  • Certaines contributions sonores sélectionnées feront l’objet d’une séance d’écoute lors de la présentation publique le 31 janvier 2020 au petit auditorium de la Bibliothèque Nationale de France [de 14h à 18h ], site François Mitterrand-Tolbiac.

Quand ?

15 octobre 2019

  • Lancement de l’appel à participation. Les contributions seront publiées sur le site au fil des envois.

15 décembre 2019

  • Clôture de l’appel.
  • Sélection par le jury composé par les auteurs d’Ecouter le monde, des enregistrements retenus pour les diffusions sur RFI, ainsi que pour les créations sonores (« Cartes postales sonores », « Correspondances sonores »…)

31 janvier 2020

  • Présentation publique à la Bibliothèque nationale de France (ateliers, séances d’écoute, conférences…)

Comment participer ?

Rendez-vous sur le site de RFI  pour participer en remplissant le formulaire en bas de l’article

https://www.ecouterlemonde.net/fr/la-ville-revee/s

Publié dans arts sonores | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

OCEN – Orchestre et chœur Électro-numériques


75398096_2269522649975366_2559650399309004800_n

Dans le cadre du projet de recherche OCEN de l’Institut Collegium Musicæ de Sorbonne Université aura lieu le concert inaugural de l’Orchestre et Chœur Électro-Numérique (OCEN) avec la compagnie PUCE MUSE, ce jeudi 24 octobre à 13h sur le campus de Pierre et Marie Curie sous la forme d’un chœur numérique sur tablettes graphiques et d’un orchestre d’instruments étonnants. Une expérience à déguster en octophonie et en transats vibrants pour une écoute tactile et immersive !

OCEN met en œuvre un instrumentarium innovant nourrit nourri des travaux de recherche des laboratoires de Sorbonne Université (LAM / ∂’Alembert) et de PUCE MUSE. Dans un esprit participatif, il a vocation à rassembler autour d’un noyau de musiciens professionnels des étudiants passionnés de musiques expérimentales.

Avec Laurence Bouckaert (Karlax), Pierre Couprie (synthèse analogique contrôlée par ordinateur), Hugues Genevois (calliphone), Christophe d’Alessandro et Grégoire Locqueville (chorus digitalis), Vincent Goudard (tablette), Serge de Laubier (Méta-Instrument), Michel Risse (clavier numérique et fouets de cuisine).

Campus Pierre et Marie Curie 4, place Jussieu-Paris (5e) / Escalier monumental – tours 24-25 (côté rue des Fossés Saint-Bernard). Entrée libre.

À l’issue de cette restitution, des inscriptions seront possibles pour participer aux prochains concerts : ocen.sorbonne.universite@gmail.com

Publié dans arts sonore | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Première Biennale internationale du son au Mans


Le son autre Mans !

73252563_109632697122665_3214361302512173056_n

Le Mans Sonore, première biennale internationale du son, aura lieu, au Mans, du 2 au 8 décembre 2019. Une volonté : donner de la visibilité à l’excellence acoustique à travers un événement culturel grand public.

Dans la forme, la singularité de l’événement repose sur la collaboration de tous les acteurs de l’acoustique (Le Mans Université, l’école supérieure d’art et du design, la Scène nationale des Quinconces-L’espal, la Ville du Mans, Le Mans Métropole, Superforma, l’ITEMM…), qui se sont associés autour du son pour créer la biennale.

Animations, conférences, colloques, expositions, concerts, performances et installations vont se côtoyer à travers toute la ville.
Le Mans Université Les Quinconces-L’espal, Scène nationale du Mans École supérieure d’art et de design TALM Of course Le Mans Superforma Itemm Le Mans Le Mans Acoustique Maine Sciences

Un avant goût de la programmation pour la partie ESAD Talm : Floy Krouchi, The Ångströmers, Philippe Langlois, Felix Blume, Jean-Philippe Renoult, Moshé O’Grady, Tomoko Sauvage, Nina Garcia -Mariachi, Christina Kubisch, Christian Zanesi, Robert Henke, Dj Chloe, Rudy Decelière, Yann Legay, INA GRM, François Bayle, Bernard Fort, Thomas Koner, Okkyung Lee, La tentation des pieuvres, Thomas Maury, Joachim Montessuis, Frédéric Dallaire, Stéphane Rives, Stijn Demeulenaere, Marc Parazon, Serge Steyer, Dominique Blais, Kinda Hassan, Benoît Villemont, Collectif Moshen, Tenebre, parhelic shell, Pardon, Nicolus Ripitus, Frederic Alstadt, Natacha Nisic, Structures Sonores Baschet, Emile Boudghene, Nicolas Haezebaert, Roland Cahen, Victor Audouze, Frédéric Boyer, Sarkis, Clea Coudsi et Eric Herbin, Tanguy Clerc, Radio On …

Ce n’est pas sans me rappeler le projet de rencontres transdisciplinaires Vivre les sons, en 2008 de mémoire…

Tout cela donne envie. Le programme complet à venir

Publié dans acousmatique, arts sonores, festival | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Desartsonnants, articles de presse, flyers, programmes, actus, affiches…


Un press book élargi et Desartsonnants

 

0

Par ici : https://www.academia.edu/40686963/Desartsonnants_pr%C3%A9sentation_articles_de_presse?fbclid=IwAR10ndEzfnsvl449EwjxOJ3vMzqu_Q9vSfBHV4T93SEvR65I-67mVi1yr6s

Publié dans acousmatique, arts sonores, Presse | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

City Sonic Winter Sessions 2019/2020


Du Son à l’affiche

http://citysonic.be

City_Sonic_16-Affiche_Web_990X1400px-Transcultures-2019-MASTER-2019-10-18-V2-LD

Publié dans arts sonore | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

City Sonic 2019 – Louvain-la-Neuve


City_Sonic_16-banner-bleu-temps-black2-art_sonore_Transcultures-2019

Screenshot_2019-10-12 City Sonic #16 – International Soud Art Festival - City Sonic 2019(1)

Screenshot_2019-10-12 City Sonic #16 – International Soud Art Festival - City Sonic 2019

Screenshot_2019-10-12 City Sonic #16 – International Soud Art Festival - City Sonic 2019(2)

Screenshot_2019-10-12 City Sonic #16 – International Soud Art Festival - City Sonic 2019(3)

CS2019_bacground-Sarah_Leconte-Martin_s_Hotel_Banner_MASTEER-Thin_1200px_72dpi-City_Sonic-Art_Sonore-Transcultures_2019

Communiqué de presse

 

Publié dans arts sonores, festival | Tagué , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire